La France confirme que les citoyens détenus en Iran sont français

QUE Le gouvernement français a confirmé ce jeudi que deux ressortissants européens détenus en Iran sont des ressortissants français, dans un incident qu’il juge injustifiable et qui affecte l’avenir de l’accord sur le nucléaire iranien.

La France est l’un des pays impliqués dans l’accord sur le nucléaire que les États-Unis tentent de relancer après que l’ancien président Donald Trump a déchiré le compromis.

Dans un communiqué cité par Reuters, le ministère français des Affaires étrangères a déclaré que le diplomate iranien avait été convoqué en France pour discuter de la détention des deux ressortissants.

Mercredi, le ministère iranien des Renseignements a annoncé deux arrestations, soulignant que les deux encourageaient « l’insécurité » et « organisaient le chaos et le chaos social avec l’intention de déstabiliser » le pays.

La semaine dernière, un autre ressortissant européen, un ressortissant suédois, a été arrêté par les autorités iraniennes. Un diplomate français a déclaré à Reuters en Allemagne avant une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 qu’il avait constaté « un manque de progrès sur la question nucléaire et des provocations parallèles comme celle-ci ».

Téhéran est impliqué depuis plus d’un an dans des négociations directes avec l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine, et indirectement avec les États-Unis, pour relancer l’accord, appelé Plan d’action global conjoint (JCPOA).

Les négociations de Vienne visent à ramener les États-Unis à cet accord – dont ils se sont retirés unilatéralement en 2018 – notamment en levant les sanctions contre l’Iran et en s’assurant du plein respect par Téhéran de ses engagements.

L’accord de 2015 a accordé à l’Iran un assouplissement des sanctions en échange de restrictions sur son programme nucléaire pour s’assurer que Téhéran ne pourrait jamais développer une arme nucléaire, ce qu’il a toujours nié avoir l’intention de faire.

L’actuel président américain Joe Biden a déclaré vouloir revenir à l’accord, mais les pourparlers sont dans l’impasse depuis mars, lorsque les parties concernées semblaient sur le point de parvenir à un compromis.

Lire aussi : Nucléaire. Le coordinateur européen se rend à Téhéran pour tenter de sauver l’affaire

News by the Minute nominé pour les Marketeer Awards

QUE Nouvelles par minute fait partie des nominés pour l’édition 2022 Prix ​​du marketeurdans la catégorie médias numériques. Le vote dure jusqu’au 31 mai.

Pour nous aider à gagner, il vous suffit d’accéder au site de l’initiative hébergé par le magazine Commerçanten cliquant iciet continuez en remplissant le formulaire, en sélectionnant Nouvelles par minute dans la catégorie médias numériques puis formaliser le vote. Merci pour votre préférence !

Soyez toujours le premier informé.
Le Consumer Award et le Five Star Award pour la sixième année consécutive pour la presse en ligne.
Téléchargez notre application gratuite.

Télécharger l'AppleStore

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.