Ils ont troqué l’Italie agitée contre la sérénité de la France. Le biathlète tchèque vit avec son ancien rival Soukalová

Corrençon-en-Vercors. C’est le nom du centre français où les biathlètes tchèques se préparent pour la nouvelle saison. En particulier, c’est le premier camp de concentration des hautes terres. Comparé à l’Italie, selon l’entraîneur Michael Málk (45 ans), c’est un objectif beaucoup plus calme.

Les préparatifs pour la nouvelle année ont commencé pour l’équipe de biathlon, et ils ont choisi un endroit calme en France pour commencer. En plus de sa belle nature, l’auberge est également impressionnante. La représentante vit avec la quintuple championne du monde Maria Dorinová-Habertová (36 ans).

L’ancienne grande rivale Gabriela Soukalová (32 ans) a ouvert un hôtel appelé Zecamp avec son mari Loïs Habert (38 ans) et l’ancien skieur de fond Robin Duvillard (38 ans). C’est un hôtel spécial adapté aux athlètes. « Sortez vos skis à roulettes et vous êtes à portée de main en cinq minutes », décrit Málek dans une interview pour biatlon.cz. Duvillard, médaillé olympique des Jeux de Sotchi, a emmené les biathlètes courir dans la région.

Massacre à Livigno

L’expédition tchèque a délibérément choisi une station balnéaire des hautes terres. Après leur expérience à Livigno, en Italie, ils voulaient s’assurer qu’aucun touriste ne les dérangeait. Et cela a fonctionné. « On avait prévu d’aller dans une station de haute montagne avec peu de touristes. L’année dernière on était à Livigno et ça a été une tuerie. » a déclaré l’entraîneur tchèque et a poursuivi.

« Nous avons aussi envisagé Passo Lavaz ou Pokljuku, mais finalement nous avons opté pour Corrençon-en-Vercors, plus calme. Nous sommes allés en France, notamment à Prémanon, donc nous suivons. » Malek a expliqué.

Entraînez-vous avec des champions du monde

Une agréable surprise attend les biathlètes mercredi. Le triple champion du monde Emilien Jacquelin (27 ans) a également assisté à l’entraînement, dont Málek a ravi la présence. « Il vient de rentrer du Blinkfestival, donc il a un emploi du temps plus souple que nous, mais c’est un beau changement. De plus, les garçons peuvent regarder son travail au stand de tir. La formation en France durera jusqu’au 18 août.

L’ancien entraîneur junior Michael Málek dirigera désormais l’équipe nationale senior

Hommage à Jislova: Un fan l'a touchée avec un beau geste
Le biathlète Mánek se moque de la skieuse Pauláthová : Où broutez-vous ?




James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.