La France suspecte du terrorisme dans l’explosion d’une voiture lors du rallye Paris-Dakar – 01/04/2022

Les procureurs français ont déclaré mardi avoir ouvert une enquête pour terrorisme sur l’explosion sous un véhicule français impliqué dans les manifestations de Paris-Dakar en Arabie saoudite.

L’explosion, qui a grièvement blessé l’un des participants au rallye, a touché un véhicule d’assistance de l’équipe française Sodicars peu après avoir quitté l’hôtel de la ville saoudienne de Djeddah pour le parcours, selon les informations de l’équipe et des organisateurs de la compétition. .

Cinq membres de l’équipe étaient à bord du véhicule à ce moment-là et l’un d’entre eux – le pilote Philippe Boutron – a subi une grave blessure à la jambe. Le journal français L’Equipe a cité un coéquipier disant que l’explosion a touché le dessous du véhicule, qui a pris feu.

Boutron a été emmené en France et est dans un coma artificiel à l’hôpital militaire Percy près de Paris, entouré de sa famille, a indiqué l’équipe dans un communiqué.

La nouvelle de l’explosion est apparue au cours du week-end, mais à l’époque, les organisateurs du rallye et l’instance dirigeante du sport ont déclaré qu’il n’y avait aucune explication à ce qui s’était passé.

Les procureurs français de la lutte contre le terrorisme ont déclaré dans un communiqué publié mardi qu’ils avaient ouvert une enquête préliminaire sur la tentative d’assassinat à motivation terroriste.

Le communiqué indique que l’enquête a été confiée à l’agence nationale française de lutte contre le terrorisme.

Le bureau des médias d’État d’Arabie saoudite, CIC, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires de Reuters.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.