Airbus prend des commandes de 255 appareils – Aviation

Airbus a reçu une commande pour la production de 255 nouveaux avions du fonds nord-américain Indigo Partners. Il s’agit de la première grande entreprise du secteur depuis le début de la pandémie.

Indigo, fondée et gérée par l’investisseur Bill Franke, appartient à plusieurs compagnies aériennes, dont la société américaine Frontier, la société hongroise Wizz Air, la société mexicaine Volaris et Jetsmart, en Chine et en Argentine.

S’adressant à CNBC, lors du Dubai Air Show, le PDG d’Airbus Guillaume Faury a expliqué que l’accord d’achat de 255 A321 est « un signe très positif que nous avançons dans la bonne direction ».

La valeur de l’accord n’a pas été annoncée, mais il est indiqué qu’elle atteindra des milliards de dollars.

« C’est une commande qui nous amène dans la seconde moitié de la décennie – il est très important pour Airbus d’avoir une perspective à long terme, de planifier la production alors que nous sortons de la crise pandémique qui a freiné la demande », a déclaré Guillaume Faury. CNBC.


parier pour l’avenir

Dans une interview à CNBC, le PDG d’Airbus a également évoqué la question du changement climatique et le rôle du secteur de l’aviation dans les changements qui seront opérés. Faury a nié que la COP26 à Glasgow ait été un échec, qualifiant le sommet sur le climat de « étape très importante ». Et assuré qu’Airbus « conduirait le processus de décarbonisation ».

« Chez Airbus, nous croyons fermement à l’hydrogène. C’est le meilleur moyen d’éliminer le carbone de l’aviation. Cela demande beaucoup d’ingénierie, beaucoup de travail – c’est ce que nous faisons », a déclaré le responsable.

En septembre dernier, Airbus a dévoilé ses trois premiers modèles d’avions à hydrogène, que la société espère commercialiser d’ici 2035.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.