A partir de mars, les publicités automobiles en France doivent compléter les slogans prônant la marche ou l’utilisation des transports en commun

A partir de la même date en France, les constructeurs automobiles ont également une nouvelle obligation d’indiquer la classe de dioxyde de carbone des véhicules annoncés.

A partir du 1er mars prochain, les publicités automobiles en France devront également être accompagnées de slogans incitant à marcher ou à utiliser les transports en commun ou partagés. C’est ce qu’a révélé l’agence de presse AFP aujourd’hui. La France a adopté une approche similaire en 2007 pour les aliments trop salés, sucrés et gras dans le but de promouvoir un mode de vie sain. La publicité automobile consiste à réduire le trafic routier et à réduire l’impact sur l’environnement.

Les annonces de véhicules à moteur doivent désormais inclure l’un des messages suivants : « Préférez marcher ou faire du vélo pour de courts trajets », « Pensez au covoiturage » ou « Prenez les transports en commun en semaine ». Le ministère de la Transformation écologique l’a annoncé aujourd’hui dans un décret.

Si l’annonceur enfreint les règles, les autorités l’en informeront à l’avance. S’il n’est pas corrigé, il encourt une amende pouvant aller jusqu’à 50 000 euros (1,2 million de CZK) pour chaque publication d’une publicité sans slogan approprié.

A partir de la même date en France, les constructeurs automobiles ont également une nouvelle obligation d’indiquer la classe de dioxyde de carbone des véhicules annoncés.


publicité


Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *