Poutine et son sac nucléaire : Nous devons nous occuper de lui, dit Kubacek. Rappelle « les imbéciles coréens »

Négocier ou ne pas négocier avec Poutine ? Alors que les dirigeants des géants européens que sont la France et l’Allemagne, le président Emanuel Macron et le chancelier Olaf Scholz, contactent régulièrement le président russe, le chef de l’Etat polonais Andrzej Duda a désavoué les négociations et a vivement critiqué ses collègues pour l’approche opposée. Cependant, selon le politologue Jan Kubáček, c’est faux. Les entretiens doivent être menés avec quelqu’un qui a un sac nucléaire dans les mains.

« C’est bien que ces politiciens aient affaire à Poutine. Et c’est logique qu’ils soient des représentants de plus grands pays, car ils ont plus de poids », a-t-il ajouté. Kubáček n’est pas d’accord avec les critiques du président polonais Duda. Dans une interview avec German Bild, il a demandé à l’éditeur si quelqu’un avait parlé à Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale.

« C’était notre seule préoccupation à l’époque. Les hommes d’État l’utilisaient car cela facilitait la communication et la mobilisation. Cela rend plus facile pourquoi nous le faisons tous. Mais la limite de sac nucléaire existe toujours, nous devons donc la prendre au sérieux et prendre le téléphone. Vous n’avez qu’à traiter avec un type avec un sac nucléaire, comme vous le feriez avec un imbécile de Corée. » ont expliqué les politologues et rappelé la menace du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

« Poutine est un joueur à problèmes et un égocentrique. Il veut à tout prix être gravé dans l’histoire russe. Mais je me limite aux comparaisons avec Hitler et au fait que nous sommes contre la Russie. Nous combattons le Kremlin », a poursuivi Kubáček, ajoutant que, bien sûr, l’Ukraine devrait avoir des informations détaillées sur toutes les négociations. Ainsi, il n’aurait pas l’impression que c’était lui sans lui.


Gouverneur : Les troupes russes ont démoli 38 immeubles résidentiels dans la région de Louhansk au cours des dernières 24 heures.


La chaîne de restauration rapide russe, qui opérait auparavant dans le pays sous la marque McDonald’s, a introduit un nouveau logo et s’apprête à rouvrir ses restaurants à partir de dimanche. BBC News rapporte aujourd’hui.

Le logo se compose d’un cercle et de deux lignes, qui doivent représenter un hamburger et deux frites. La société n’a pas encore indiqué comment elle appellera la chaîne, un certain nombre d’options ont été envisagées.

En mai, McDonald’s a annoncé qu’il se retirerait de Russie en raison de la guerre en Ukraine. Sistema PBO, qui gère l’ancienne entreprise McDonald’s, rouvrira 15 restaurants au cours du week-end.


Au cours de la dernière journée, la Russie a bombardé 23 colonies dans la zone de protection de l’environnement, tué trois civils.

Voir tout en ligne

Albert Gardinier

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.