Pour la première fois depuis Thurau en 1983 : Buchmann est dans le top dix

Trois ans après sa solide quatrième place sur le Tour de France, Emanuel Buchmann vise la première place du Grand Tour.

Le spécialiste de l’escalade de l’Allgäu a terminé septième au classement général lors d’une dernière semaine difficile au 105e Giro d’Italia et pourrait devenir le premier Allemand à terminer dans le top dix depuis la cinquième place Dietrich Thurau il y a 39 ans. Cependant, on ne peut pas compter sur Buchmann pour diriger le combat dans les montagnes – son coéquipier de Bora-hansgrohe, Jai Hindley, considère même la victoire de Giro comme sa deuxième au classement général.

Buchmann a atteint la ligne d’arrivée après 177 kilomètres dans les favoris du groupe. Cela le place à deux minutes du meneur et champion olympique Richard Carapaz de l’Équateur. L’Australien Hindley n’est qu’à neuf secondes du maillot rose. La 15e étape a été remportée par l’Italien Giulio Ciccone seul devant le Colombien Santiago Buitrago. Les favoris ont atteint l’arrivée près de huit minutes plus tard.

Remise en forme après une bronchite – et toujours en cours d’exécution

L’atout de Buchmann vient de tomber : en troisième semaine, le joueur de 29 ans veut être au meilleur de sa forme après une bronchite qui l’a mis en décalage lors de la préparation. Tout était encore possible sur les quatre étapes de montagne.

Samedi, l’équipe de Bora-hansgrohe Buchmann a provoqué un grand changement au classement général avec une solide performance d’équipe. Carapaz a repris le maillot rose de l’Espagnol Juan Pedro Lopez, mais Hindley respirait dans son cou.

L’équipe allemande satisfaite

« C’est bon pour la confiance de l’équipe. Ils ont vu que quand on entamait une action qui pouvait mettre l’autre équipe en difficulté », a déclaré Jens Zemke, le directeur sportif de Bora. Pourtant, le Giro s’est déroulé comme souhaité par l’équipe allemande. Lennard Kämna avec sa victoire sur l’Etna et Hindley ont assuré deux victoires d’étape.

Cela correspond donc à l’image que le vainqueur d’étape du Tour de France Nils Politt célèbre une victoire à domicile dimanche lors de la 104e édition de Rund um Cologne. Avec huit victoires au cours des cinq dernières semaines, l’équipe de Bora a réalisé un printemps timide en proie à de nombreuses maladies oubliées.

Après les vacances de lundi, la dernière semaine du Giro débutera mardi avec la 16e étape sur 202 kilomètres de Salo à Aprila. Il y a trois montagnes de la première catégorie qui doivent être conquises.

Cour de la maison

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.