Mfe lance une offre publique d’achat sur Mediaset Espaa pour 5,6 euros par action

L’offre de 44,31% du capital social offrira aux clients 4,5 actions Mfe de catégorie A et une composante en numéraire de 1 860 pour chaque action Mediaset Espaa Comunicación apportée. Pour cela, un maximum de 624 435 408 actions nouvelles seront émises (d’une valeur nominale de 37 466 124,48 €) et un paiement en numéraire maximum d’environ 258,1 millions € sera versé.

En matière de gouvernance, Fininvest diluera sa participation à 47,1% (et environ 48,5% des droits de vote). D’un point de vue financier, Mfe table sur « une hausse du bénéfice par action dès la première année » et une synergie de 55 millions d’euros sur 4 ans (correspondant à une « valeur actuelle nette » d’environ 340 millions d’euros). « Des ressources financières accrues garantiront la capacité de produire davantage de contenu local de haute qualité et de développer de nouvelles technologies numériques », tandis que « des profils de trésorerie améliorés et une structure de capital plus efficace permettront une plus grande capacité et une durabilité des politiques de rémunération des actionnaires grâce à la distribution de dividendes ».

Quant à l’avenir de Mediaset Espaa, les opérations « resteront en Espagne, de même que tout le travail local et la production de contenu. Le bureau des impôts restera également en Espagne, garantissant que les impôts continueront d’être payés intégralement dans ce pays », a assuré Mfe.

Le PDG de Mfe Pier, Silvio Berlusconi, a finalement rappelé la bataille avec le partenaire français qui avait contraint le projet à l’arrêt, mais n’a jamais été abandonné. « Après de longues interruptions dues à des différends connus avec les actionnaires de Vivendi, nous proposons aujourd’hui de commencer la première rationalisation industrielle et économico-financière du nouveau groupe. Des opérations qui augmenteront les moyens et les dimensions de notre développement dans le but de poursuivre notre croissance à l’international « .

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.