Les volleyeurs ont terminé deuxièmes de la Ligue Europa, perdus contre la France en finale

Mise à jour: 19/06/2022 21:11
Publié:

Orléans (France) – Le volleyeur tchèque a terminé deuxième de la Ligue Europa. Finale avec la France s’inclinant à Orléans par un score sans faute de 0:3 après les sets de 22h25, 25h27 et 14h25. Les Tchèques n’ont pas répété leur gloire nationale en 2012 et 2019, mais se sont améliorés à la quatrième place l’an dernier. La participation finale lui a suffi pour se qualifier pour les éliminatoires de la Ligue des Nations, qui se joueront fin juillet en Croatie.

Les joueurs locaux de volley-ball d’Orléans sont entrés dans le match avec les meilleurs et ont remporté six des sept premiers échanges. Les joueuses de volley-ball tchèques ont cassé beaucoup de services, mais elles ont réussi à effacer un écart de sept points lorsqu’elles ont terminé à 18:18 lorsque les remplaçantes Denisa Pavlíková sont passées. Cependant, la terminaison appartient aux représentants du coq gaulois.

Toujours dans le deuxième set, l’entraîneur grec Jannis Athanasopulos a dû rattraper son retard. Dans une seconde mi-temps tendue, marquée par une déclaration controversée de l’arbitre allemande Oana Cristina Fortuová, les volleyeurs tchèques ont atteint le set à 24:23, mais les Français ont renversé la vapeur, puis leur joueuse la plus prolifique, Lucille Gicquel, a pris le relais, leur envoyant un avance de deux cents points. .

Dans le troisième set, l’équipe nationale a rapidement rebondi par une marge de sept points. Les Tchèques étaient proches de 10:13, mais ils ont ensuite arrêté de faire si bien et ont clairement perdu. « C’est dommage que nous ne nous soyons pas battus jusqu’au troisième set jusqu’à la fin. La France a montré qu’elle jouait fort au volley-ball à domicile. C’était bien et nous avons remporté une médaille. J’espère que celle d’argent nous conviendra aussi », regrette le Libéro tchèque. Veronika Dostálová, qui a remporté la victoire tchèque il y a trois ans.

La France a été nettement plus prolifique en attaque tout au long du match. Seule l’universelle aux onze points Gabriela Orvošová a obtenu plus de dix points sous les couleurs tchèques.

Le point culminant de cette année pour les volleyeurs tchèques viendra plus tard. La qualification pour les championnats d’Europe les attend en août et les championnats du monde à l’automne. « Je tiens à vous rappeler à nouveau que l’European Gold League n’a pas été notre objectif principal cette saison. Je suis très fier des joueurs car ils se sont battus tout au long de la compétition. Cette année, le plus important pour nous est de se qualifier pour le Championnat d’Europe et non pour un autre tournoi », a déclaré l’entraîneur grec.

Il a vu la principale différence dans les passes. « Nous devons travailler sur cet élément. Et je pense que nous devrions nous concentrer sur cette activité auprès des jeunes. C’est un problème que je vois dans le volleyball tchèque. Nous en avons discuté. C’est quelque chose que nous devons améliorer si nous voulons rivaliser avec le monde », a ajouté l’entraîneur.

Finale de la Ligue Européenne de Volleyball à Orléans (France) :

France – Tchèque 3 : 0 (22, 25, 14)

Juges : Fortuová (Allemagne), Robles García (Šp.). Durée : 86 minutes. Participation : 2174.

Composition et points de la République tchèque : Faltínová 5, Jehlářová 4, Orvošová 11, Mlejnková 6, Trnková 5, Valková, libero Dostálová – Pavlíková 1, Grabovská, Svobodová 1, Bukovská, Blažková.

Le plus de points de la France : Gicquelová 20, Sylvelová 12, Cazauteová 11.

Finale de la Ligue européenne féminine de volley-ball

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.