Le Premier ministre Jarosław Gowin a rencontré la délégation du Patronat français – Ministère du Développement et de la Technologie

La Pologne et la France au fil des ans ont été liées par des relations intenses, non seulement en termes socioculturels, mais aussi en termes économiques. La France est l’un de nos partenaires commerciaux les plus importants. C’est pourquoi je suis encore plus satisfait de son désir récemment accru de développer et de renforcer davantage la coopération avec les pays d’Europe centrale et orientale, y compris la Pologne. La réunion d’aujourd’hui est une nouvelle preuve de l’intérêt des représentants des entreprises françaises à investir des capitaux dans des projets d’investissement dans notre pays, a déclaré le vice-Premier ministre, ministre du Développement, du Travail et de la Technologie Jarosław Gowin.

Nous comptons également sur la collaboration avec nos partenaires français dans la mise en œuvre de projets innovants communs – par exemple avec le soutien de l’IPCEI – dans le cadre de la politique industrielle de l’UE, de la politique de concurrence de l’UE et de la transformation énergétique – a ajouté Robert Tomanek, directeur adjoint du ministère du Développement régional et La technologie.

La rencontre d’aujourd’hui entre des représentants de la direction du MRPiT et une délégation du patronat français marque le début de la visite du Premier ministre Jarosław Gowin à Paris, qui aura lieu le 11 mars de cette année. Le président du MRPiT y rencontrera, entre autres, le ministre français de l’Économie, des Finances et de la Reconstruction, Bruno Le Maire, et le président de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) José ngel Gurría.

Relations économiques franco-polonaises

Selon les données préliminaires de l’Office central des statistiques pour 2020, la France reste le 4e partenaire commercial de la Pologne en termes de valeur des échanges de marchandises (part dans le commerce total de marchandises de la Pologne – 4,6 %). De son côté, parmi nos marchés d’exportation, la France occupe également la 4e place depuis de nombreuses années (5,6% de la part totale des exportations de la Pologne en 2020). Cependant, en termes de direction principale des importations polonaises, il est à nouveau à la 6ème place (3,4%).

Jusqu’en 2020, le commerce bilatéral augmentait d’année en année et, en 2019, il a atteint un niveau record de plus de 22 milliards d’euros. En 2019, les exportations polonaises vers la France se sont élevées à près de 13,8 milliards d’euros (une augmentation de 10,4% en glissement annuel), tandis que les importations – environ 8,5 milliards d’euros (1,4% en glissement annuel). A cette époque, la balance commerciale positive avec la France était de l’ordre de 5,3 milliards d’euros.
Depuis son adhésion à l’UE, les exportations polonaises vers la France ont augmenté de près de 350 %. Au fil des ans, la Pologne est également restée un partenaire commercial important de la France. Selon les données du ministère de l’Économie, des Finances et de la Reconstruction de la République française, les exportations vers la Pologne représentaient en 2020 2,2% du total des exportations françaises, ce qui place notre pays en 10ème position parmi les principaux destinataires des marchandises françaises. Notre économie se classe également au 10ème rang des principaux fournisseurs de biens de la France (2,2%).

Investissement français avec le soutien du MRPiT .

Parmi les investissements majeurs récents de la France en Pologne figure la construction d’une nouvelle usine de fourgons du groupe PSA à Gliwice, qui a démarré en 2019. La production régulière démarrera à la mi-2022, l’usine produira env. camionnettes par an. Au moins 300 personnes chercheront du travail dans la nouvelle usine. La valeur de l’investissement est estimée à environ 1,1 milliard de PLN. Pour la construction de nouvelles centrales électriques, le groupe PSA recevra 78,75 millions de PLN de subventions du ministère de l’Aménagement du territoire et du Développement régional dans le cadre du « Programme de soutien aux investissements très importants pour l’économie polonaise ».

Des représentants du secteur des PME françaises

Le Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) est la plus grande fédération d’entreprises françaises. Elle a été fondée en 1998, en remplacement du Conseil national des entrepreneurs français fondé en 1946.

Actuellement, les entreprises partenaires du MEDEF emploient au total plus de 10 millions de salariés, dont 95 % de petites et moyennes entreprises. En outre, il comprend également 80 fédérations professionnelles et 600 syndicats.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.