La presse française doute de la validité du but de Mbappe | sport

La presse française a célébré ce lundi la victoire de la France en Ligue des Nations, qui a permis d’effacer en partie l’échec du dernier Championnat d’Europe, tout en semant le doute sur la validité du deuxième but des Gaulois, dans un éventuel hors-jeu de Kylian Mbappe.

L’Équipe a consacré beaucoup d’espace à l’analyse du but de Mbappé, admettant qu’il a suscité « beaucoup de questions » et qu’il a été réalisé dans une position « douteuse », considérant la polémique « logique » et admettant qu’au moment de la passe l’attaquant était en position de hors-jeu.

Le journal a publié une déclaration de Bruno Derrien, un ancien arbitre international, indiquant que bien que la règle ait été bien appliquée, elle était « contre l’esprit du jeu ».

« Un autre trophée pour la maison », a également défrayé la chronique du journal L’Équipe, soulignant que le titre a été remporté « trois ans après la Coupe du monde » et a permis « d’effacer une partie des échecs de la Coupe d’Europe ».

Le journal estime qu’il faudra attendre de voir si cette compétition se consolide pour comprendre l’importance de cette compétition dans l’histoire. La forme de Karim Benzema s’est démarquée en considérant les candidats au Ballon d’Or et en déclarant que « l’Espagne s’est battue jusqu’au bout mais a trouvé le grand Hugo Lloris ».

« Ce ‘Bleus’ ne disparaît jamais », a déclaré Le Parisien, rappelant que la France était à l’affiche d’un deuxième retour consécutif, soulignant également le rôle de Benzema dans l’équipe et assurant que le but de Mbappe « fait débat car il semblait, sur les images, qu’il était hors-jeu. »

Le journal a rappelé que la Ligue des Nations était le premier titre remporté par Benzema avec la France, important en demi-finale contre la Belgique et en finale contre l’Espagne, qu’il considérait comme « un bon signe pour le Ballon d’Or ».

Le Figaro a souligné que la France « revenait au sommet », soulevant Benzema et Mbappe, dont les buts étaient également jugés « douteux pour hors-jeu mais confirmés par la VAR ».

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.