Cuba et la France collaborent pour améliorer la surveillance des maladies infectieuses à l’ Institut de médecine tropicale Pedro Kourí .

L’accord qui matérialise cette collaboration a été signé aujourd’hui dans la capitale par Rodrigo Malmierca, ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, et Simplyrie Pincent, directrice de l’AFD à Cuba. Photo : Marcelino Vazquez / ACN.

L’Institut de Médecine Tropicale Pedro Kourí (IPK) a reçu le soutien financier de l’Agence Française de Développement (AFD) pour mettre en œuvre Projet de renforcement des capacités nationales de surveillance et de diagnostic des maladies transmissibles.

L’accord qui matérialise cette collaboration a été signé aujourd’hui dans la capitale par Rodrigo Malmierca, ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, et Simplyrie Pincent, directrice de l’AFD à Cuba.

Le budget d’appui s’élève à 5,6 millions d’euros à titre de fonds non remboursables et servira à répondre aux besoins du projet en fournitures de laboratoire, réactifs, transports et équipements climatiques.

Ce projet a un de ses objectifs principaux, à savoir création de laboratoires de technologie avancée dans les instituts de recherche fondamentale sur les maladies infectieuses émergentes, comme l’explique Jorge Fraga Nodarse, de GPA.

Il est également possible d’établir et d’équiper l’Insectarium à Molluscary du Département de Lutte Antivectorielle GPA et de renforcer le système unique de prélèvement, d’envoi et de réception d’échantillons biologiques et de leurs résultats du Centre Provincial d’Hygiène Epidémiologie et Microbiologie au Laboratoire National de Référence. de GPA.

L’accord qui matérialise cette collaboration a été signé aujourd’hui dans la capitale par Rodrigo Malmierca, ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, et Simplyrie Pincent, directrice de l’AFD à Cuba. Photo : Marcelino Vazquez / ACN.

Patrice Paoli, ambassadeur de France à Cuba, a déclaré que Les conventions permettent aux pays d’accroître leur capacité à réduire les impacts intrinsèquement liés au changement climatique, tels que l’émergence de nouvelles maladies infectieuses.

La France a donné 81 millions d’euros au ministère de la Santé et au Finlay Vaccine Institute pour contribuer au renforcement du système de santé cubain en signe de soutien aux politiques de développement durable de Cuba, a-t-il déclaré.

En septembre de cette année, a également soutenu, avec 45 millions d’euros, la production de vaccins contre la méningite et la pneumonie.

Ce projet a pour objectif principal de créer un Laboratoire de Technologie Avancée dans un institut de recherche fondamentale sur les maladies infectieuses émergentes. Photo : Marcelino Vazquez / ACN.

(Avec les informations d’ACN)

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.