Un accord mondial sur la taxe « millimétrique » arrive, selon le ministre français – Fiscalité

Bruno Le Maire, le ministre français des Finances, a fait une déclaration à chaîne de télévision CNBC qu’un accord global sur les impôts est imminent. « Nous sommes à quelques millimètres d’un accord mondial sur un nouveau système fiscal international pour le 21e siècle. »

Ces propos ont été tenus à Paris, où le ministre français a rappelé que « cette opportunité de créer un système fiscal mondial ne doit pas être manquée ».

Dans cette interview, Bruno Le Maire a affirmé qu’il était « pleinement déterminé à ouvrir la voie au consensus ». Selon le responsable, « le point clé est d’avoir un accord qui sera adopté d’ici la fin de ce mois ».

Selon des responsables français, certains États membres ont également suggéré une « période de transition ou de mise en œuvre », pouvant aller jusqu’à une décennie dans certains cas. L’homme politique français, qui a été l’une des voix les plus actives dans l’espace européen sur les questions fiscales, a déclaré qu’il y avait de la place pour réfléchir sur la question.

Les ministres des Finances du G7 ont conclu cet été un « accord historique » qui pourrait voir les entreprises multinationales payer des impôts dans les pays où elles opèrent – pas seulement là où elles sont enregistrées. De plus, cette convention fiscale sur les sociétés peut imposer un taux minimum de 15 %.

Après cela, les pays membres du G20 se sont également mis d’accord sur la mise en place d’un nouveau mécanisme de taxation des entreprises multinationales, qui couvrira 130 pays et juridictions. « Les pays du G20 ont convenu de créer un nouvel ordre fiscal international », a déclaré un responsable du gouvernement allemand Olaf Scholz aux médias à Venise en juillet.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.