Les syndicats français veulent expulser NSZZ « Solidarité » des organisations européennes

« Nous sommes fâchés que le nom de « Solidarité » soit utilisé en France comme alibi pour la droite. C’est une trahison de la lutte que notre syndicat a eu avec vous il y a 40 ans. Nous ne comprenons pas ce qui est arrivé à Solidarité dans le passé, uni dans le passé, contre l’autoritarisme et la liberté de la nation polonaise, il s’articule autour de valeurs partagées. Pour nous, ces valeurs ont été trahies  » – peut-on lire dans la lettre que Laurent Berger, secrétaire général de la Démocratie française Confédération, adressée il y a une semaine au président du NSZZ « Solidarité » Piotr Duda travailliste (CFDT).

L’Electorale cite également une lettre de Philippe Martinez, patron d’un autre syndicat français, la Confédération universelle du travail (CGT) : « Votre position actuelle est une insulte à ce que vous faisiez il y a 40 ans. Les choix que vous faites aujourd’hui, commencent par vous. le refus de défendre vos droits auprès des personnes LGBT, après avoir participé au déni et à la stigmatisation des migrants, éclipse l’image et la réputation de Solidarité.

Selon le quotidien, une troisième lettre, également pleine de colère, a été signée par les dirigeants de la CFDT, de la CGT et d’autres grandes centrales syndicales françaises : la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC), les Forces ouvrières (FO) et l’Union des syndicats nationaux autonomes (UNSA).

Colère en France à propos du numéro de novembre de Tygodnik Solidarność. L’hebdomadaire accorde une longue interview à Marine Le Pen, et l’homme politique apparaît en couverture du numéro. Sur le site francophone Tygodnik Solidarność, à son tour, des supports de campagne pour Le Pen et Erik Zemmour – un journaliste de droite accusé de slogans racistes et antisémites, ont été publiés.

« Les syndicalistes français demandent que le NSZZ « Solidarité » soit exclu de la Confédération européenne des syndicats. C’est une fédération syndicale des pays de l’UE avec laquelle les institutions de l’UE se concertent sur leurs actions. Exclure le « S » » signifie que le syndicat sera perdant influence et contacts à Bruxelles » – écrit « Wyborcza ».

(KF)

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.