La Russie expulse 34 diplomates français

La Russie a annoncé mercredi l’expulsion de 34 diplomates français en réponse à une mesure similaire adoptée en avril par Paris contre 41 diplomates russes en poste en France, un ordre qui a été condamné par les autorités françaises « fermement ».

L’ambassadeur de France à Moscou, Pierre Lévy, a été convoqué au siège du ministère russe des Affaires étrangères, où il a été informé que les diplomates déclarant « persona non grata » devaient quitter le pays dans les deux semaines, a indiqué l’agence sur son site Internet.

« Cette décision a été avancée par la partie russe en réponse à la décision française » en avril dernier, lorsque « plusieurs dizaines d’agents russes » soupçonnés d’être des espions ont été expulsés, a indiqué le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cependant, le ministère a souligné : « Le travail de nos diplomates et du personnel de nos ambassades en Russie relève entièrement du champ d’application de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires », ce qui implique qu’il n’en va pas de même avec la Russie.

Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué mercredi les ambassadeurs d’Espagne et d’Italie à Moscou, au lendemain de la décision de la Russie d’expulser deux diplomates finlandais en représailles à l’expulsion, en avril, de deux membres de l’ambassade de Russie à Moscou. .

Le 5 avril, le gouvernement espagnol a décidé d’expulser 27 membres de l’ambassade de Russie en Espagne, considérant qu’ils représentaient une « menace pour la sécurité » du pays et en signe de rejet des actions des troupes russes en Ukraine, et 30 diplomates de l’ambassade de Russie à Rome pour être un risque « pour la sécurité nationale ».

Voir également

Savoir plus:

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.