La France libère 3 000 soignants non vaccinés

/alliance photo, Keita Iijima

Paris – Au lendemain de l’entrée en vigueur des vaccinations obligatoires pour les infirmières et les secouristes, quelque 3 000 personnes non vaccinées ont été libérées de service en France. Plusieurs dizaines d’employés ont également démissionné, a déclaré aujourd’hui le ministre de la Santé Olivier Véran au diffuseur. RTL.

« Mais maintenant, beaucoup veulent se faire vacciner parce qu’ils se rendent compte que la vaccination est en fait obligatoire », a-t-il expliqué. Les restrictions pour les patients ne doivent pas être craintes.

Pas moins de 2,7 millions de personnes ont été touchées par la vaccination contre le coronavirus, a déclaré Véran. Cela inclut, par exemple, le personnel hospitalier, les maisons de soins infirmiers et les pompiers. Vous devez avoir été vacciné au moins une fois depuis hier et double vaccination depuis la mi-octobre. Dans le cas contraire, le contrat sera suspendu et le salaire ne sera pas versé.

Selon les informations de l’agence de presse AFP les chiffres pourraient en fait être supérieurs à ceux cités par Véran. Rien que dans une quinzaine d’hôpitaux publics, 1 500 employés ont été relevés de leurs fonctions. Les personnes actuellement touchées sont pour la plupart actives dans les services de soutien, il y a peu de personnel médical parmi les non vaccinés, a déclaré le ministre.

En ce qui concerne la pandémie, il y a aussi de bonnes nouvelles. La situation s’est « considérablement améliorée » grâce aux vaccinations massives et au respect des règles de distanciation. Il y a actuellement en moyenne environ 10 000 nouveaux cas par jour, 30% de moins que la semaine précédente, a déclaré Véran. Le nombre de patients en soins intensifs a également diminué. © afp / aerzteblatt.de

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *