Zone Franche garantie 70% de l’IRC Madeira – Economie

Avec le tourisme pratiquement gelé, les recettes fiscales des entreprises basées au Centre d’affaires international de Madère (CINM) ajoutent au poids, représentant 70 % de l’IRC généré dans la région autonome.

L’actualité est avancée par public dans ce numéro du vendredi 30 juillet, citant un rapport publié cette semaine par la Madeira Development Society (SDM).

Les concessionnaires de la zone franche évaluent les recettes totales de l’impôt sur les sociétés de l’IBC à 108,19 millions d’euros. Cette valeur est la même qu’en 2019.

Sur ce gâteau, 54,4 millions d’euros ont été générés par l’IRC, sur un total de 77,3 millions d’IRC collectés par Madère, en baisse de près de 40 % par rapport à l’année précédente.

Ainsi, les poids IRC collectés en Zone Franche sont passés de 35,6% à près de la moitié.

Un accord mondial (également signé par le Portugal) visant à créer un taux d’imposition des sociétés d’au moins 15 % dans le monde pourrait mettre la pression sur la zone de libre-échange de Madère, où les entreprises sont autorisées à payer un taux inférieur de 5 %.

Les fiscalistes doutaient de la compatibilité du régime de la zone franche de Madère avec l’IRC minimum global, mais la société gestionnaire a écarté les conséquences, estimant qu’elle serait mise à l’écart pour avoir un régime d’aides d’État.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *