Zelensky à Kiev : les fausses nouvelles se répandent. La vérité est que nous ne déposons pas nos armes, nous défendons notre pays et nos enfants iROZHLAS

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a publié samedi matin une autre vidéo sur Twitter, dans laquelle il s’est suicidé dans les rues de Kiev. Il a tellement essayé de démentir les fausses informations des réseaux sociaux qu’il a abandonné. La lutte pour la métropole ukrainienne continue en attendant. Sur Twitter, Zelensky a également déclaré qu’il s’était entretenu avec le président français Emmanuel Macron dans la matinée et que d’autres armes et équipements de son homologue ukrainien étaient en route.




Kiev

Partager sur Facebook




Partager sur Twitter


Partager sur LinkedIn


Imprimer



Copier l’adresse URL




Adresse abrégée





proche




« Une nouvelle journée sur le front diplomatique commence par une conversation avec Emmanuel Macron. Les armes et équipements de nos partenaires sont en route vers l’Ukraine. La coalition anti-guerre est réussie ! », a écrit Zelskysky sur Twitter samedi matin.


L’offensive russe s’est heurtée à la résistance de l’Ukraine. Mais ce pays manque de matières premières

Lire les articles


Peu avant, il avait publié une vidéo dans laquelle il s’exprimait devant un immeuble du centre-ville de Kiev, en face du bâtiment présidentiel. « L’information s’est répandue sur les réseaux sociaux que j’avais demandé à l’armée de déposer les armes », a déclaré le président ukrainien. « Je suis là, nous n’avons pas déposé les armes, nous défendrons notre patrie, notre pays, nos enfants. Gloire à l’Ukraine », a ajouté Zelensky.

Vendredi soir déjà, le président ukrainien a diffusé une vidéo appelant l’Ukraine à endurer une autre nuit de combats. « Ils attaqueront ce soir, nous devons défendre ce soir. Le sort de l’Ukraine se décide maintenant », a déclaré Zelensky, qui, selon la presse, a rejeté l’offre des États-Unis de fuir la métropole, où l’ennemi approchait.

La bataille continue

Selon l’agence de presse, des explosions et des tirs d’armes automatiques pouvaient encore être entendus à Kiev ce soir. Des images d’un véhicule en feu sur l’avenue de la Victoire à Kiev ont fait surface sur les réseaux sociaux.

Les troupes russes tentent également de prendre le contrôle d’une centrale hydroélectrique près de Kiev, située à la périphérie nord de la métropole sur le barrage de Kiev. L’agence ukrainienne Interfax a indiqué dans la matinée que la centrale électrique était toujours sous le contrôle de l’armée ukrainienne, mais qu’elle s’était éteinte.

« Mais la centrale électrique ne fonctionne pas encore, le personnel se cache. Dès que les combats dans la région prendront fin, les techniciens tenteront immédiatement de rétablir l’approvisionnement en énergie des consommateurs », ont déclaré les médias ukrainiens citant le ministère de l’Énergie. Il est sept heures du matin.

pic, CTK

Partager sur Facebook




Partager sur Twitter


Partager sur LinkedIn


Imprimer



Copier l’adresse URL




Adresse abrégée





proche




Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.