Ukraine, dernières nouvelles. La Russie tire pour disperser la foule à Kherson

L’Europe 

Les troupes russes ouvrent le feu sur une foule pacifique de civils à Kherson, dans le sud de l’Ukraine. Les médias internationaux l’ont rapporté en montrant une vidéo circulant sur les réseaux sociaux

Kiev, le centre commercial bombardé
  • Social, le tribunal de Moscou a bloqué Facebook et Instagram

    Un tribunal de Moscou a interdit les réseaux sociaux Facebook et Instagram en Russie, les accusant d' »activité extrémiste ». Cela a été rapporté par l’agence de Ria Novosti. Le procès contre Meta, la société mère de Facebook et Instagram, a été ouvert par le bureau du procureur général, après que les deux réseaux sociaux ont « ignoré » des milliers de demandes de suppression de contenus jugés « faux » liés à l’invasion militaire de l’Ukraine.

  • Kiev : près de 2.400 enfants amenés illégalement en Russie

    Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a dénoncé le fait que 2 389 enfants du Donbass occupé avaient été amenés illégalement en Russie. « Des cas d’enlèvements d’enfants et d’autres crimes commis par les occupants russes contre des civils en Ukraine font l’objet d’enquêtes », a ajouté le gouvernement de Kiev, selon le Kyiv Independent.

  • Donohoe, la guerre défie aussi notre économie

    « En plus de la tragédie humanitaire qui se déroule en Ukraine, l’agression de la Russie est clairement aussi un défi à notre prospérité, à nos valeurs et à notre sécurité commune, mais c’est un défi que nous pouvons surmonter. » C’est ce qu’a écrit le président de l’Eurogroupe, Paschal Donohoe, dans une lettre adressée au président du Conseil de l’Europe, Charles Michel, avant le sommet européen de vendredi. « La principale contribution de l’Eurogroupe à cette lutte plus large est de travailler ensemble pour soutenir la reprise. Une économie forte de la zone euro est également un point d’ancrage pour la stabilité et la sécurité sur notre continent », a souligné le ministre irlandais des Finances, soulignant que « la guerre en Ukraine sape désormais la dynamique de croissance et exacerbe les pressions inflationnistes, notamment en raison de l’approvisionnement énergétique et des prix de l’énergie, et le ministre des Finances cherche des moyens de protéger les groupes vulnérables de ces impacts ».

Albert Gardinier

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.