Tonali domine le milieu de terrain, les buts et la qualité de Messi

Milan-Roma 3-1, bilan : Tonali domine le milieu de terrain, Messias marque des buts et offre un jeu de qualité. Giroud décide de l’impact que Leao aura sur le banc

Milan-Rome (©GettyImages)

Cette Milan il a commencé très fort, et à 8 heures, il était déjà en avance. Abraham ouvrit les bras et para un tir de Théo dans la surface, un penalty accordé et transformé par Giroud. Le Français a également été la vedette du doublé, interceptant les retours erronés d’Ibanez et frappant le poteau. Sur cette réponse était Messie le plus rapide, qui avec un filet vide a fait 2-0. Roma a réussi à marquer un but dans l’élaboration d’un corner à la fin de la première faction. Abraham a mis le pied sur le ballon qui s’est égaré et a glissé à Maignan, innocent.

La seconde mi-temps a été crépitante, avec tant d’émotion de part et d’autre. La Roma a sauvé avec la barre transversale, tandis que Milan avec Maignan, fondamental à plusieurs reprises. Les Giallorossi sont restés à 10 pour obtenir un doublé jaune par Kardsdrop. ET’ léo, du banc, qui a trouvé 3-1 en contre-attaque après un bel échange avec Ibrahimovic. Le Suédois a également raté un penalty à la 93e minute après que Mancini ait commis une faute sur Leao qui s’était enfui vers le but.


Lire aussi :


Milan-Roma, bulletin de notes

Magnan 7 : Une belle sortie en première mi-temps et un bel arrêt contre Zaniolo, qui a sauvé le résultat. Magic a tiré deux fois sur Abraham, il n’a rien pu faire contre le but 1-2. En milieu de seconde mi-temps il a fermé la porte à deux reprises, de nombreuses interventions ont également été difficiles pour le Français.

Florence 6.5: Bon en défense, il presse très haut et s’avance régulièrement. Putain avec un beau coup franc qui a touché la barre transversale (Continuer 77 sv)

cage 6 : Le rythme d’Abraham et Zaniolo a souffert, est resté inférieur à celui de ses coéquipiers, un jeu régulier et un match plus sûr que le précédent du centre de la défense.

Kalulu 6.5 : Grande agressivité sur les attaquants, réactif récupérant beaucoup de balles et ne souffrant pas avec deux adversaires respectables. Belle performance du centre pour la France.

Théo Hernandez 6.5 : D’un tir dévié de la main d’Abraham, le pouvoir de l’excellence est né, il a également mérité une salve d’applaudissements du San Siro pour sa retraite. Bien au milieu du jeu et comme d’habitude, cela provoque une expulsion de Kardsdrop.

Tonal 7.5 : Le maître absolu du milieu de terrain, il a remporté de nombreux tacles et récupéré le ballon indéfiniment, s’installant par le bas et dégageant le jeu. Correspondance dominante.

Krunic 6 : Même en tant que milieu de terrain central, il n’a pas déçu. Apaisé avec Tonali, il a écopé d’un carton jaune après avoir perdu le ballon en seconde période, où ses performances ont considérablement baissé (Bakayoko 63’6 : approche timide, puis devient utile avec une série d’interventions défensives importantes et avec son physique)

Saelemaekers 6.5 : Sa race est moins tape-à-l’œil que ses précédentes sorties ce qui en faisait le protagoniste. La race belge industrieuse et précieuse, qui a parcouru des kilomètres sur le flanc, s’est repliée pour se défendre contre l’assaut des Giallorossi (léo 63′ 7.5: il a attaqué la profondeur et les points dangereux, sur le ballon le premier but qu’il a inscrit 3-1 sur la contre-attaque qui a clôturé le match, puis a conduit à un mauvais penalty d’Ibra, provoquant l’expulsion de Mancini).

Brahim Diaz 6.5: Il essaie beaucoup le dribble, il s’est bien exprimé avec Giroud, sa condition est décidément à la hausse. Dommage car la barre transversale a frappé dans les premières secondes.

Messie 7.5: La course regorge de jeux de classe. Cela envoie les défenseurs de Rome vider et viser les hommes avec régularité et danger. Très bon pour bondir sur des balles lâches après le poteau de Giroud, cool pour mettre en place des premières intentions.

Giroud 7 : Très présent dans la surface de réparation et en dehors, il joue beaucoup avec ses coéquipiers et fait rebondir l’équipe avec qualité et force. Tirez plusieurs fois, marquez, croisez et frappez le poteau (Ibrahimovic 76 sv)

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.