Terroristes jugés en Belgique. La France rejuge Tonks de Charlie Hebdo

Le tribunal a tenu une audience préliminaire au cours de laquelle des questions de procédure ont été discutées, telles que la liste des témoins et leurs ordonnances. Les dix jurés seront sélectionnés le 10 janvier et le jury principal sera sélectionné le 13 janvier, lorsque les procureurs clôtureront l’affaire. Le processus prendra environ six à neuf mois et est dû au grand intérêt du public tel qu’évalué par les émissaires lors de la précédente réunion de l’OTAN à Bruxelles.

Parmi les dix inculpés figurent les six qui ont été cités dans le procès, dans lequel les auteurs des attentats terroristes de 2015 et leurs assistants ont été condamnés en France cette année. Par exemple, Abrini, qui a passé sa vie derrière les barreaux, selon le parquet belge, a poussé un train avec une valise pleine d’explosifs à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles en mars 2016. Lorsque cela a échoué, il a quitté la ville et s’est enfui.

Selon Reuters, l’un des accusés pourrait être mort en Syrie avant l’arrêt du procès.

Huit des 32 cas de meurtre, la tentative de meurtre de 695 autres personnes et plusieurs gangs criminels ont été inculpés contre lui. Neuf d’entre eux n’ont été inculpés que d’association de malfaiteurs.

La présidente, Laurence Massat, s’est également occupée de la véracité de la défense, n’aimant pas le rêve du procès et le fait que l’accusé devait s’asseoir dans une vitrine. Est-ce le zoo Justin Palc ou Anvers ? Quiconque les verrait ainsi dirait qu’ils sont coupables et qu’ils devraient rester dans cette boîte en verre, a déclaré le premier représentant de l’une des meutes de pharisiens Smail.

A Pai, une cour d’appel s’est ouverte avec un verdict de 2015

A Pai, une cour d’appel a débuté lundi avec deux personnes reconnues coupables d’aide au terrorisme en lien avec les attentats contre la rédaction du magazine Charlie Hebdo et la boutique juive Hyper Cacher en janvier 2015. Deux des 14 personnes reconnues coupables par le tribunal deux il y a quelques années, a fait appel du verdict – Ali Riza Polat a été condamné à 30 ans de prison et Amar Ramdani a été condamné à 20 ans.

Au total, 17 personnes sont mortes dans les attentats à Charlie Hebdo et plus tard dans une épicerie en cuir. Tonks – frère de Chrif et Saïd Kouachi et Amdy Coulibaly – a été arrêté par la police et 14 autres complices ont comparu devant le tribunal. Polat et Ramdani, qui ont écopé des peines les plus lourdes en 2020, sont liés à Tonky odmtaj.

Seuls 100 des 300 accusés ont comparu devant le tribunal. Parmi ses descendants se trouvaient, entre autres, un hebdomadaire de Laurent Sourisseau nommé Riss, blessé lors de l’inondation, le chroniqueur Vinsonov qui était à la rédaction au moment de l’inondation, et l’un des otages du magasin Hyper Cacher Lassan Bathila. .

Gala Renaudov, veuve de Michel Renaud, qui a été tué dans l’attentat contre Charlie Hebdo, boit jusqu’au lit avec des pancartes avec des photos de victimes.

Selon l’agence de presse AFP, la première journée du procès, qui durera jusqu’au 21 janvier, a été pleine d’obligations procédurales, notamment l’identification des suspects et les résultats des recherches. Par rapport au processus massif de 2020, selon le premier rapport couvert, il y aura cette fois suffisamment de temps pour les détails et pour corriger les erreurs dans une justice dépassée par l’ampleur de ce flux.

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.