Sondage : les Tchèques font le plus confiance à aputová et Zelenský, Poutine le moins

Parmi les personnalités politiques mondiales, les Tchèques font le plus confiance au président slovaque Zuzana Aputová et au président ukrainien Volodymyr Zelensky, tandis que les dirigeants russe et biélorusse Vladimir Poutine et Alexandr Loukachenko ont la plus grande méfiance. Il fait suite à une enquête menée par le Centre de recherche sur l’opinion publique de mars à mai de cette année.

Par rapport à la dernière enquête de fin 2019, le nombre de croyants à Zelensk, dont le pays fait face à une invasion russe depuis fin février de cette année, a presque quadruplé, passant de 12 % à 49 %. Dans le même temps, la part des non-croyants a légèrement augmenté, de six points de pourcentage, pour atteindre 32 %.

Čaputová bénéficie d’une certaine confiance de 60 % des répondants et 18 % n’en ont pas. Le président français Emmanuel Macron, qui compte 42 % de ceux qui croient et 27 % de ceux qui sont moins susceptibles de le croire, s’est retrouvé derrière Aputová et Zelenský. Le président américain Joe Biden jouit de la confiance de plus d’un tiers des personnes interrogées, mais la majorité des personnes interrogées – 45 % – ne l’ont pas.

Derrière Biden se trouvent cinq politiciens qui ont environ un quart de la confiance, à savoir la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, le président polonais Andrzej Duda et le chancelier allemand Olaf Scholz. Moins d’un cinquième de la population tchèque fait confiance au secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, mais ce n’est pas le cas.

En termes de proportion de méfiance, les politiciens du monde qui sont considérés comme les pires en République tchèque sont Poutine et Loukachenko, qui ne font pas confiance à la majorité des personnes interrogées.

Par rapport à fin 2021, la confiance de Stoltenberg, von der Leyen et Biden est en hausse. La part de non-croyants de Poutine a augmenté, tandis que leur part de ceux qui font confiance au président russe a diminué. La confiance en Aputová et Johnson a légèrement baissé. Pour Loukachenko, qui a été interrogé pour la dernière fois par le Centre de recherche sur l’opinion publique en 2015, la méfiance a clairement augmenté – de 13 points de pourcentage.

L’enquête s’est déroulée du 8 mars au 9 mai et a concerné 845 personnes de plus de 15 ans.

Albert Gardinier

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.