Senasa ne distribue pas de déchets B3 nocifs pour l’environnement

Buenos Aires – Le Services nationaux de santé et de qualité des aliments (Senasa) lorsqu’elle assume la mise en œuvre de la politique environnementale comme garantie d’inclusion sociale et de durabilité, elle reconnaît comme axe principal de ses actes gestion corrective et préventive à partir de actions qui détruisent les ressources naturelles, promouvoir et ajouter Respect de l’environnement, aux actions historiques engagées en matière de sécurité sanitaire des aliments, de santé végétale et animale.

le 16 décembre dernier, au siège du Laboratoire Martínez del Senasa Laboratorium, une opération est effectuée qui consiste à élimination des déchets B3 contenant des polychlorobiphényles (PCB). Cette opération est effectuée en présence l’autorité de l’Agence du Développement Durable (OPDS) et du Ministère National de l’Environnement et du Développement Durable (MAyDS).

Pendant ce temps, le 17 décembre Senasa a participé à la phase de consolidation qui s’est déroulée dans le bâtiment du Commissariat à l’énergie atomique (CNEA) qu’il possédait dans la ville d’Ezeiza, où est l’autorité Direction Générale des Douanes. Après cette étape, Les déchets seront expédiés par voie maritime vers l’installation de l’Opérateur dans la ville française de Saint Vulbas pour élimination et mise en décharge.

Cette activité est un jalon dans l’histoire de l’Organisation qui permet de résoudre un problème, conformément aux obligations découlant de la loi sur le budget minimum de gestion environnementale du PCB.

Dans les objectifs à court terme, entre autres, encadrés dans le strict respect des réglementations environnementales de chaque juridiction dans laquelle Senasa opère, la gestion des obligations environnementales de l’Agence ressort comme une priorité.

Conformément aux actions visées à la Résolution 520/2019, la Coordination de la Gestion Environnementale dépend de la Direction Nationale des Opérations, conjointement avec la Direction Générale du Laboratoire et du Contrôle Technique, réalisant les Opérations de Conditionnement, transportant, consolidant les déchets de Polychlorobiphényles (PCB) Sociétés Propriétaires à exporter vers la France pour traitement et élimination finale.

Cette activité est cofinancée par le FEM-PNUD ARG 20 / G27, « Gestion écologiquement rationnelle des polluants organiques persistants, du mercure et d’autres substances dangereuses en Argentine », géré par le ministère de l’Environnement et du Développement durable de la Nation dans le cadre de la accord auquel Senasa fait partie depuis 2018.

Senasa procède à son inscription au registre national des PCB, dans le cadre de l’enregistrement national intégré des détenteurs de PCB (RENIPP) conformément à la loi 25 670, au règlement 853/2007 et au décret MAyDS 355/2020, en plus de remplir les exigences en matière de transfrontalier mouvement des déchets B3 réglementé par la Convention de Bâle , qui a été approuvé par la loi nationale no. 23 922.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.