Selon le ministre français, les supporters de Liverpool ont semé le chaos avant la finale du LM

Le match, que le Real Madrid a finalement remporté avec un score de 1:0, a commencé à cause du chaos devant le stade avec un retard d’environ une demi-heure. Des policiers de poids lourds ont dû intervenir et utiliser des gaz lacrymogènes. 105 personnes ont été arrêtées et 238 supporters ont été légèrement blessés.

« Tout d’abord, nous devons être conscients qu’un grand nombre de supporters de Liverpool se rassemblent devant le stade sans billets ou avec de faux billets », a déclaré Oudéa-Castéra à RTL. Le ministre a chargé le commissaire interministériel aux grandes manifestations sportives, Michel Cadot, de faire un rapport sur l’événement dans les 10 jours.

« Et avec autant de monde, il est clair que certaines personnes vont essayer d’entrer dans le stade. De plus, des jeunes locaux sont également impliqués, qui essaient également de s’introduire au Stade de France », a-t-il ajouté. Selon lui, les supporters du Real ne posent pas de problèmes, car le club espagnol les a maîtrisés.

Chris Philp, vice-ministre britannique de la Culture et du Sport pour la technologie, a exprimé sa colère face à l’action de la police. « J’ai été choqué de voir la police utiliser du gaz poivré sur des fans, y compris des enfants ou des personnes handicapées », a-t-il déclaré. « Et les coups que j’ai vus étaient une intervention excessive », a-t-il ajouté.

Le chef de la police de Liverpool, Billy Hogan, a également critiqué la police. Selon lui, le traitement des supporters anglais était inacceptable et en même temps, il a demandé à l’UEFA d’enquêter sur l’affaire.

L’UEFA a déclaré aujourd’hui que l’incident ferait l’objet d’une enquête par une commission indépendante dirigée par l’homme politique portugais Tiago Brandao. Il n’a pas annoncé de calendrier pour l’enquête.

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.