Se battre avec lui sera amusant, c’est un grand athlète, a fait l’éloge du ressuscité Mucha Osaka

Il n’a pas été sur le court en compétition depuis le premier septembre, jusqu’à maintenant, fin mars, il est revenu au manège de tennis après une blessure et brille à nouveau. Karolína Muchová dans le prestigieux tournoi de Miami au 3e tour et défiera désormais l’ancienne numéro un mondiale Naomi Osaka du Japon.



1:00

Découvrez le résumé du match entre Karolína Muchová et Leylah Fernandez. | Vidéo : Presse associée

Une blessure aux muscles abdominaux a empêché le natif d’Olomouc, âgé de 25 ans, de survivre aux demi-finales de l’Open d’Australie, et est ainsi tombé dans le deuxième tour du top 100.

À Miami, cependant, elle a fait un grand retour jusqu’à présent, d’abord elle a perdu son amie au combat Tereza Martincová, puis la dernière finaliste de l’US Open Leylah Fernandez. Il a également réussi de lourds bris d’égalité dans les deux matches.

« Muchová est vraiment de retour et avec tous ses trucs, il a battu le Canadien », Musab Abid, rédacteur en chef du serveur Sportskeeda, découvre la variété de jeu technique qui a toujours honoré le joueur de tennis tchèque.

Même sa prochaine rivale, la Japonaise Naomi Osaka, n’a que des mots d’admiration et d’appréciation pour Mucha avant leur combat de samedi pour les huitièmes de finale.

« C’est l’un des meilleurs athlètes du circuit. Il était clair pour moi que ce serait amusant de jouer contre lui. Nous aurons tous les deux une grande motivation pour gagner », a déclaré le quadruple champion du Grand Chelem.

Il pourrait tout aussi bien découvrir le fait qu’il veut améliorer sa réputation après une performance ratée à Indian Wells. Là, il a dit au revoir à la société californienne en seconde période lorsqu’il a attrapé un canari et a pleuré sur le terrain après qu’un des spectateurs ait crié « c’est un gâchis ».

« Ils m’ont bourdonné et sifflé dans le passé, mais personne ne m’a jamais crié comme ça, ça me met un peu en colère. Mais je vais bien, et si ça se reproduit, je serai prêt. » , a-t-il déclaré à Miami.

Il a eu des problèmes psychologiques dans le passé lorsqu’il n’a même pas voulu aller à la conférence de presse de Roland-Garros l’an dernier parce qu’il n’avait pas bien fait.

« Après Indian Wells, j’ai finalement commencé à aller chez le thérapeute. C’est arrivé presque à Paris après un an, mais je dois dire que ça a aidé. Il m’a donné différents conseils et instructions sur la façon de penser dans différentes situations. L’essentiel est qu’il soit important de respirer et de réinitialiser la tête en cas de besoin », a-t-il ajouté.

A Miami, il a une grande motivation pour réussir car il a désespérément besoin de points au classement. S’il ne marque plus de points en Floride, il tombera actuellement au numéro 92 mondial.

Lorraine Mathieu

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.