Rallye Monte-Carlo, le WRC redémarre – Primocanale.it

Le tournant important de Championnat du monde WRC vers la propulsion hybride, avec une nouvelle ère marquée par les motorisations mixtes thermiques/électriques qui débutera officiellement avec Rallye Monte-Carlo du 17 au 23 janvier.
Le classique monégasque, rallye digne d’une saison, a atteint sa 90e édition et baptisera une nouvelle voiture de la catégorie Rallye 1, comme par le passé avec les débuts du WRC en 1997 ou du WRC plus en 2017.

Nous avons changé, nous sommes passés au système hybride tant discuté qui a fait boucher le nez à de nombreux fans et puristes ; T.Yoota, Hyundai et Ford De nouvelles voitures se développent depuis des mois et il y a fort à parier que personne ne sera pris au dépourvu pour la première spéciale.
Le combat reprendra de sa dernière place à l’ACI Rally Monza, avec la victoire Sébastien Ogier. Le Français de Toyota, malgré son engagement réduit en 2022, ne veut pas manquer une promesse en route vers le Royaume, affronter une autre légende Sébastien Loeb, actuellement en pleine bataille pour le podium à Dakar et prêt pour une nouvelle défi. avec Ford Puma.

Tout pour connaître les performances de la nouvelle voiture, qui s’annonce très rapide mais n’a pas – jusqu’à récemment – enthousiasmé les pilotes lors des essais. Chez Toyota Evans il fera tout pour obtenir le rôle de premier guide compte tenu de la présence occasionnelle de ses illustres coéquipiers, se prémunissant également des attaques des jeunes Rovanpera et Katsuta. Chez Casa Hyundai Neuville et Tanak ils rejoindront les nouveaux promus Solberg; Les maisons coréennes doivent également combler le vide laissé Andrea Adamo, a brusquement quitté Alzenau en fin de saison dernière.

L’enthousiasme ne manque certainement pas à la maison M-Sport, après une injection de confiance (et de liquidité) par patauger, retour à l’engagement grâce à la présence de la technologie hybride combinée à la nécessité de promouvoir l’un des modèles haut de gamme (Puma). En plus de cela, l’équipe de Malcolm Wilson aussi Loeb fera tomber les talentueux Fourmi et payeur homme vert, mais surtout de nouveaux achats Craig Breen, un coureur à fort potentiel qui peut enfin trouver l’ordination avec l’équipe officielle à son service à plein temps.

Beaucoup d’Italiens au départ, dont des vétérans Mauro Miele avec Skoda en WRC2. Les autres noms de notre rallye à domicile qui marqueront une présence dans le Royaume sont Morato, Covi, Arengi, Brazzoli, Sassi, Gobbin, Chentre, Gamba, Gino et Dapr, sans oublier Le copilote ligure Mattia Pastorino qui liront les notes à Palmero monégasque.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.