Quelle a été la fin de la Citroën DS qui a sauvé la vie du président français ? | curiosité

Le général français Charles De Gaulle est un fan Citroën DS. Peut être aussi : modèle audacieux lancé en 1955 marque le début sans précédent de la suspension hydropneumatique, capable de garder la voiture à niveau dans n’importe quelle situation sans compromettre le (très bon) confort des passagers.

Cette passion a fait que le nouveau président de la France mettre à jour toute la flotte gouvernementale au début de son mandat, en 1959, plaçant au moins une dizaine de DS 19 en service officiel. Et c’est précisément dans l’un de ces modèles, avec la plaque 5249 HU75, que De Gaulle et sa femme se trouvaient le 22 août 1962.

Le couple se rendait à l’aéroport d’Orly, au sud de Paris, accompagné de deux motos de police et d’un garde du corps d’une autre DS, lorsque le convoi a été intercepté par 12 membres de l’organisation paramilitaire OAS. Le groupe s’oppose à l’indépendance de l’ancienne colonie algérienne et les attaquer avec environ 140 coups.

Les montants varient, mais sont estimés jusqu’à 20 projets sont parvenus à De Gaulle DS, a crevé au moins deux pneus et brisé le pare-brise arrière. Le véhicule n’a aucune sorte de blindage. Deux motocyclistes escortés sont également décédés.

Néanmoins, Le chauffeur du président parvient à contrôler la DS et échappe à l’embuscade. A cette époque, les acteurs, dont De Gaulle, louez la suspension hydropneumatique avec les avantages d’une voiture qui peut continuer à rouler même avec des pneus écrasés.

Depuis que, le président ne veut plus jamais conduire une autre voiture. DS est également sûr : et Citroën, le propriétaire à l’époque, faire une restauration secrète – qui a finalement enlevé les traces de balles du corps – et a fait don du véhicule au Mémorial Charles De Gaulle, à Colombey-les-Deux-Églises, où il est toujours exposé aujourd’hui.

Citroën DS 19 1959 — Photo : Reproduction

Citroën DS 19 1959

Fiche de données
Moteur : Avant, longitudinal, quatre cylindres en ligne, 1.9, 8V, carburateur
Puissance : 84 ch à 4 500 tr/min
Couple : 14,5 kgfm à 3 000 tr/min
Transmission : Manuelle, quatre vitesses, traction avant
Suspension : Indépendante, hydropneumatique
Freins : Disque (avant) et tambour (arrière)
Pneus : 165×400 R19 (avant) et 155×400 R19 (arrière)
Réservoir : 65 litres
Poids : 1 220 kg
TAILLE
Longueur : 4,80 m
Largura : 1,79 m
Hauteur : 1,47 m
Empattement : 3,12 m

Vous voulez accéder au contenu exclusif de sport automobile? C’est juste Cliquez ici pour accéder aux magazines numériques.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.