Que pensent les Français d’Emily à Paris ? AdoroCinema est allé demander (et la réponse a été surprenante) – News Vu sur la toile

Avec Lily Collins, la série Netflix est connue pour rassembler des clichés sur la France et ses coutumes culturelles.

La saison 2 d’Emily à Paris a été diffusée sur Netflix hier (22), révélant ce qui arrive à la jeune Américaine Emily Cooper (Lily Collins) après avoir rencontré le petit ami français de sa meilleure amie et avoir failli perdre son travail à Paris. Encore une fois, concilier carrière, amitié et vie amoureuse ne sera pas facile. Tant pour Emily que pour Gabriel (Lucas Bravo), Camille (Camille Razat) et Mindy (Ashley Park).

Malgré son énorme succès, la première saison de la série a été fortement critiquée par les Français pour les nombreux clichés associés à la culture, aux gens et à la langue locales. Alors, pour découvrir quels stéréotypes sont justes et lesquels sont faux, j’aime le cinéma il s’est adressé à quatre Français d’âges différents et pas forcément parisiens.

Il s’agit de : Thomas Desroches, 27 ans, journaliste à AlloCine; Chloé de Trogoff, 35 ans, directrice générale de Webedia Food & Glam ; Antoine Clauzel, 35 ans, directeur des animations chez Webedia Brasil ; et Alexandre Tixier, 24 ans, journaliste de la page Voix perdue.

Les réponses sont surprenantes – et vous pouvez les consulter ci-dessous !

FRANCIS HATE TRAVAILLE-T-IL LE WEEK-END ?


THOMAS : « Maintenant, beaucoup de magasins sont ouverts le dimanche, certains français travaillent le week-end, mais c’est nouveau et tabou aussi ici. Beaucoup de Français veulent passer du temps avec leur famille et leurs amis le week-end, c’est sacré. C’est très différent. USA , par exemple, où je sais que vous pouvez travailler le week-end. De plus en plus de gens travaillent le week-end ici mais nous n’aimons pas ça et nous faisons tout notre possible pour l’éviter. »

CHLOE: Faux ! Les Français n’aiment pas travailler en dehors des heures de travail – et s’ils en ont besoin, ils se plaindront. Mais oui, beaucoup de Français ouvrent leur ordinateur le week-end. Ils aiment même dire qu’ils ont travaillé et c’était alors muiiiito épuisant. »

Emily à Paris : Les comédies romantiques sont-elles nées à l’ère numérique ?

ANTOINE : « Dans le cas des magasins et des restaurants, c’est mauvais pour le samedi et bon pour le dimanche. Presque personne ne travaille le dimanche, il y a une grève quand le gouvernement veut ajouter des emplois le dimanche. »

ALEXANDRE : « A Paris, la plupart du temps tout est ouvert, donc beaucoup d’employés de magasins travaillent le week-end. »

QUELLES SONT LES JOUEURS DE LA FRANÇAISE ET EMILY À PARIS ?


THOMAS : « En France, en général, je ne pense pas que ce soit vrai, mais à Paris, il y a beaucoup de quartiers où les gens sont très stylés et font très attention à ce qu’ils portent. Je dirais, oui, à Paris il y a beaucoup de gens qui peuvent s’habiller comme des personnages de la série. »

CHLOE: « Oui et non ! A Paris, oui, en effet. La plupart sont bien habillés, mais pas trop chics. Sauf les gens qui travaillent dans la mode ou dans les agences de publicité. Alors ces gens se permettent de faire des folies, surtout s’ils suivent Paris Fashion Week ! Paris est la capitale mondiale de la mode. Mais quand tu quittes Paris, c’est autre chose. »

Emily à Paris : Quelle actrice a joué Camille dans la série Netflix ?

ANTOINE : « La France est TRÈS prudente quand il s’agit de s’habiller. Cela ne s’applique bien sûr pas à tout le monde, mais je suis sûr que c’est au-dessus de la moyenne dans les autres pays occidentaux.

ALEXANDRE : A Paris et dans les grandes villes, il est vrai que les gens ont tendance à très bien s’habiller. C’est la mode, le centre-ville, les gens qui circulent…”

EST-CE QUE LES FRANÇAIS REGARDENT LA SÉRIE OU PAS ?


THOMAS : « Les Français adorent détester. Ils détestent tous les clichés, mais ils ne peuvent s’empêcher de voir. La saison 1 était tellement populaire ici, je ne sais pas comment était la 2ème, mais c’est aussi très risible. Je pense que ça devient un jeu ici : regardez la série pour voir tous les clichés sur notre pays et pour en rire. »

CHLOE: « Je n’ai pas parlé de la saison 2 avec mes amis français. Mais, bien sûr, la plupart d’entre eux disent que c’est exagéré, parce que c’est trop cliché. Moi, étant parisienne et travaillant dans la mode, je pense qu’il y a beaucoup de des choses qui sont vraies, mais ce sont des exagérations. parce que c’est une comédie. Mais je ne dirai pas que tout est inventé, non… Emily in Paris est une comédie, c’est pour le fun. J’aime même cette série parce que parfois – parfois Je me reconnais dans des choses ou des situations que j’ai vécues, ce n’est pas toujours le meilleur… »

ALEXANDRE : « Paradoxalement, beaucoup de gens voulaient la voir. Je n’ai pas fini la saison 1 moi-même parce que les clichés durs sur la France me dérangeaient. Mais avec la saison 2, je voulais revoir la série depuis le début parce que beaucoup de gens parlaient à propos de ça. »

FRANCES NE MANGE-T-ELLE QUE DANS DES RESTAURANTS CHER ? ET QUI ACHETE DES CROISSANTS AU TRAVAIL ?


THOMAS : « Une partie de la gastronomie sur la Seine est vraie. Surtout en été. Il y a beaucoup de gens qui aiment manger au bord de la Seine, et il y en a aussi Bateaux Mouches, certains avec des restaurants. Donc on peut manger sur un bateau le long de la Seine, mais c’est très cher. Et aussi oui, le truc du patron qui a amené croissant e pain au chocolat pour les employés, cela peut être vrai. Par exemple, cela arrive parfois ici chez AlloCiné. »

CHLOE: « Oui, c’est vrai ! On aime bien manger au jardin, au bord de la Seine, avec du bon vin ou même du champagne. C’est très français en effet ! Et oui, j’ai apporté le petit déjeuner pour mon équipe. ont eu de grands cuisiniers. qui cuisine aussi pour toute son équipe. Alors je ne peux que dire OUI, c’est vrai ! »

Emily à Paris : 4 raisons de regarder la série Netflix

ANTOINE : « Déjeuner sur la Seine est un truc totalement touristique ou riche en fromage. Vraiment ! Les jeunes adorent manger dehors, mais dans des endroits moins évidents – comme le canal Saint Martins ou Belleville. Et les chefs apportent des croissants, oui. Je les ai amenés au salle de presse AdoroCinema avant la pandémie. »

ALEXANDRE : « C’est vrai partout en France ! On mange beaucoup Pâtisserie (pain et douceurs) apportés par des collègues. Pas forcément le patron, c’est tout le monde ! Fêter des anniversaires, des départs à la retraite, des contrats de travail… Ce n’est pas non plus une tradition, mais cela se passe généralement dans les grandes ou les petites entreprises. »

N’oubliez pas que la 2e saison de Emilie à Paris disponible sur le catalogue Netflix et met en vedette Philippine Leroy-Beaulieu (Sylvie), Samuel Arnold (Julien), Bruno Gouery (Luc), William Abadie (Antoine Lambert) et Lucien Laviscount (Alfie).

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.