Pourquoi Macron a-t-il changé les couleurs du drapeau français ? | Monde

Un changement à peine remarqué dans le siège du gouvernement français depuis plus d’un an. Le drapeau tricolore, symbole national de la France, s’assombrit.

La décision du palais du lysée, prise en juillet de l’année dernière, a décidé d’utiliser un modèle de couleur bleu foncé, par opposition à un modèle plus clair, ressemblant davantage au drapeau de l’Union européenne (UE).

Le drapeau bleu marine fait référence au symbole créé pendant la Révolution française – et qui en 1976 a été rendu plus clair par la décision du président de l’époque Valéry Giscard, d’adhérer à l’UE.

Comparaison des deux tons de bleu sur le drapeau français — Photo : CC BY-SA 3.0

La décision de changer le drapeau au siège d’Executive France est venue du directeur des opérations, Arnaud Jolens, selon un rapport de l’Agence France Presse.

Jolens aurait déclaré aux journalistes qu’il avait apporté deux options de drapeau au bureau du président français, dans la soirée du 14 juillet 2020, pour approbation par Macron.

Le coût de tous ces changements coûtera environ 5 000 euros (32 000 R$) au trésor public. La décision de revenir à un ton plus sombre peut être justifiée par des « raisons esthétiques », selon la presse.

  • Un commentateur de droite et candidat potentiel à la présidentielle jugé en France
  • L’ancien président Lula rencontre le président français

Un reportage radio d’Europe 1 a déclaré que la décision tenait compte du fait que les drapeaux – la France et l’UE – étaient souvent accrochés côte à côte et que les tons les plus sombres se démarquaient.

Eliseu Palace n’a pas annoncé publiquement le changement de drapeau et, selon les rapports, il n’y a pas d’instructions pour que les autres institutions fassent de même.

Drapeau de l’Union européenne à Bruxelles, Belgique — Photo : François Lenoir/Reuters

Selon France Presse, il n’y a pas de consensus au sein de l’exécutif sur les changements : alors que certains défendaient la version d’avant 1976 avec nostalgie, d’autres critiquaient les changements et détournaient le regard de l’UE.

Cependant, les commentateurs politiques ont déclaré que cette décision ne devait pas être interprétée comme un signe de prise de distance par rapport au bloc européen, car la France assumera la présidence tournante du groupe en janvier.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.