Plus de 200 personnes blessées lors de la finale de la Ligue des champions et Liverpool demande une enquête

La police française a arrêté 68 personnes lors de la finale de la Ligue des champions à Paris. Selon le bilan initial, 238 supporters ont été légèrement blessés. La police n’a pas précisé combien de cas étaient liés à des problèmes avant le match entre Liverpool et le Real Madrid, lorsque de nombreux supporters n’ont pas pu entrer dans le stade de Saint-Denis et que le chaos s’en est suivi. Le club anglais a demandé que les événements de samedi soir fassent l’objet d’une enquête.

Le match, que le Real a remporté 1-0 et remporté sa quatorzième Ligue des champions, a commencé un peu plus d’une demi-heure en raison de difficultés au Stade de France.

Il y avait beaucoup de fans devant les portes du stade juste avant 21h. Apparemment, certains des supporters ont escaladé la clôture sans billets valables, ont fui les gardes de sécurité et se sont enfuis vers le stade. Ailleurs, la police a pulvérisé des gaz lacrymogènes sur les supporters de Liverpool derrière des clôtures. En même temps, certains d’entre eux ont montré qu’ils avaient des billets.

« Nous sommes profondément déçus par les problèmes rencontrés par les supporters de Liverpool au Stade de France ce soir et par l’effondrement des mesures de sécurité. C’est le plus grand match du football européen et les supporters ne devraient pas vivre les scènes dont nous avons été témoins », a déclaré la direction de Liverpool. dans un rapport. « Nous avons officiellement demandé une enquête sur la cause de cette affaire inacceptable. »

Selon l’UEFA, avant le match, des milliers de personnes ont été piégées dans une section dédiée aux supporters de Liverpool achetant de faux billets qui ont été détournés des tourniquets.

« A cause de cela, les fans se sont rassemblés là-bas pour essayer d’entrer. C’est pourquoi le coup d’envoi a été retardé de 35 minutes afin que le plus grand nombre possible de supporters disposant de billets valables puisse assister au match. des gaz lacrymogènes et les ont forcés à partir », a déclaré l’UEFA.

Il a exprimé sa sympathie pour les personnes touchées. « Nous continuerons à examiner ce dossier en urgence avec la police et les autorités françaises et la Fédération française de football », a déclaré l’Union européenne de football.

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.