Peugeot veut restaurer la fierté française. La première course attend une voiture sans aileron arrière

Peugeot France a présenté sa version finale spéciale pour Le Mans. Cette voiture sans aileron arrière a réussi à faire revivre la fierté nationale française.

La course des 24 heures du Mans est aussi sacrée pour les Français que le Tour de France. Ils sont encore pires lorsque des pilotes et des équipes étrangères prennent en masse des trophées à leur fierté.

Pour ce qui est de la mythique course d’endurance, l’Allemagne est à 34 victoires. De plus, la marque domestique a pu conquérir le Japon (17) grâce au souverain Toyota, et la France n’a eu « que » 15 coupes pour le designer le plus titré. La dernière Peugeot l’a fait il y a treize ans.

Et c’est Peugeot Sport qui vise à restaurer la fierté française et à renouveler la victoire. Lorsque les représentants de la marque ont officiellement présenté le projet de retour au Mans le 13 novembre 2019, ils ont promis une voiture étonnante.

Ils parient sur les règles de la nouvelle catégorie la plus forte, appelée hyperaut (LMH). Il s’agit d’une forte spécialité avec les moteurs hybrides. En plus du moteur à essence à quatre temps, l’essieu avant est alimenté par un moteur électrique d’une puissance maximale de 200 kW.

Alors que les voitures de spécialité Toyota et Alpine actuelles sont pour la plupart des voitures modifiées de la précédente catégorie d’élite LMP1, Peugeot utilisera une voiture purement construite comme « hypercar » au Championnat du monde de course d’endurance (FIA WEC).

Mais intentionnellement, il ne s’agit que du championnat du monde, pas spécifiquement du Mans. Peugeot y sera perdu jusqu’à présent cette année. La première d’un 9X8 spécial est prévue pour le prochain événement du Championnat du monde à Monza, en Italie, qui aura lieu en juillet.

Peugeot 9X8 Hybrid Hypercar Pilote Photo : Peugeot Sport

La raison du report de la grande première nationale est liée à la réglementation technique de l’hyperaut. Une fois la voiture homologuée, seules des innovations limitées sont possibles. C’est pourquoi tous les concepteurs, du nouvel expert à la couronne du World Endurance Race King, testaient désormais comme des fous. En plus de la vitesse, la fiabilité est très importante dans le monde de l’endurance.

De plus, Peugeot était accompagné d’un cauchemar sous la forme du Mans 2010. À l’époque, deux voitures d’usine et une voiture aux couleurs de l’équipe Oreca associée étaient exclues par le même défaut : une bielle en titane fissurée. Il s’agit d’un tout nouveau composant.

Dès les premières esquisses, Peugeot Sport ne cache pas qu’il mise sur un concept révolutionnaire. Cela a d’ailleurs été démontré l’année dernière lors de la présentation du dernier modèle 3D. Et en effet, la nouvelle 9X8 n’avait même pas d’aileron arrière lorsqu’elle a été officiellement introduite sur la piste.

« Nous avons tenu la promesse que nous avions faite l’été dernier. Le Peugeot 9X8 est l’incarnation physique du concept introduit en juillet 2021. Les défis auxquels nous avons été confrontés ces derniers mois étaient doubles : la nécessité de constituer une équipe pour le construire et s’y préparer. débuts en compétition », a déclaré Olivier Jansonnie, directeur technique de Peugeot Sport.

L’équipe, ce ne sont pas seulement des ingénieurs, des techniciens et des mécaniciens, mais surtout des pilotes qui ont une marque française à porter sur le piédestal. Parmi les six pilotes figuraient des vétérans ayant une expérience en F1 (Paul di Resta et Jean-Eric Vergne), ainsi que de jeunes pilotes prometteurs avec des victoires dans la catégorie des prototypes LMP2 inférieurs (Mikkel Jensen et Gustavo Menzes).

Le Sextet est complété par deux autres pilotes expérimentés – les seuls vainqueurs du classement du Mans sont Loic Duval et James Rossiter.

Pilote Peugeot Sport

Paul di Resta (35 ans, Royaume-Uni), Loic Duval (39 ans, France), Mikkel Jensen (27 ans, Danemark), Gustavo Menzes (27 ans, USA), James Rossiter (38 ans, Allemagne), Jean-Eric Vergne (32 ans, Français).

« Historiquement, ce serait formidable que Peugeot, le constructeur français, revienne au Mans. C’est formidable pour moi en tant que Français. Ce sera une sensation magique », a déclaré le double champion de formule électrique E Vergne en juin prochain et Peugeot 9X8. débuts à 24 heures du Mans.

Jusque-là, cependant, la forme spéciale non traditionnelle devra prouver sa vitesse et sa fiabilité lors de la prochaine course de la série FIA ​​​​WEC.

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.