Paris et Lyon, éliminés de la Coupe de France à cause des violences de leurs supporters

De plus, ils ont dû payer une amende pour le comportement de certains supporters, ce qui a contraint le match à être arrêté après 45 minutes de jeu.

La commission disciplinaire de la Fédération française de football a décidé d’examiner les défaites face au Paris FC et à Lyon à la suite de l’incident survenu lors des affrontements relatifs à la finale de la 30e Coupe de France, le 17 décembre.

Après une décision ferme de la FFF, Nice, qui attendait le vainqueur du duel en huitièmes de finale, s’est immédiatement qualifié pour les huitièmes de finale.

Les deux clubs ont donc été éliminés de la Coupe de France et ont également écopé d’amendes financières (10.000 euros/11.320 dollars pour le Paris FC, 52.000 euros pour Lyon, environ 58.000 euros).

Lyon a été éliminé de la Coupe de France lors de l’édition 2022-2023, mais avec un penalty avec sursis. Par ailleurs, le club de Ligue 1 ne pourra pas être accompagné de ses supporters lors des matches à l’extérieur jusqu’à la fin de la saison. Les sanctions s’appliqueront également en Ligue 1.

Le Paris FC, de Ligue 2, a dû jouer cinq matchs à huis clos dans son stade.

Le match entre le Paris FC et Lyon, disputé au stade Charléty, a été définitivement annulé à la mi-temps (1-1), ce qui est de loin le dernier épisode violent dans les stades français cette saison.

Diverses fusées éclairantes ont été lancées depuis la zone des fans invités et des affrontements entre supporters se sont ensuivis. Deux personnes, un fan et un policier, ont été blessées.

À LIRE AUSSI : La France arrêtera le jeu si quelqu’un jette quelque chose sur un joueur. Pouvez-vous imaginer ce qui va se passer au Salvador ?

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *