Muchová a gagné à Paris. Mais après être tombé, il a lutté contre les larmes

Karolína Muchová n’a pas terminé le troisième tour attendu à Roland Garros en raison d’une blessure à la cheville. La Tchèque a remporté le premier set de son duel avec l’Américaine Amanda Anisimova après le combat, mais lors du deuxième match, elle s’est foulé la cheville droite. Ses pieds se sont réchauffés, essayant de jouer, mais avec des larmes à 7:6, 2:6 et 0:3.

La compétition tchèque en simple est terminée. La dernière fois que des joueurs tchèques n’étaient pas apparus sur les courts parisiens en terre battue, c’était en 2016.

La blessure de Muchová incarne l’ambiance tchèque cette année. Barbora Krejčíková n’a pas joué en simple et en double pendant trois mois avant de défendre son titre avec une blessure au coude et a raté l’épreuve de double à Paris en raison du coronavirus, qui a également éliminé Maria Bouzková du deuxième tour.

Plíšková a commencé la saison plus tard après s’être cassé le bras, endolori le poignet et l’aine de Kvitová et les muscles des côtes de Siniak. Finaliste de 2019, Markéta Vondroušová, n’est même pas venue en France après son opération au poignet.

Dans un premier set intense, Muchová a breaké trois fois, mais il n’a jamais pris la tête. Au service, il subit beaucoup de pression de la part de son adversaire. À 4:5, il a fait face à des coups de pied arrêtés, mais Anisimov a envoyé un retour dans le filet. La République tchèque a pris les Américains 6: 5 après un excellent échange, qui s’est terminé dans le hall, mais il n’a ensuite pas pu livrer le set et n’a regardé que le set.

Dans le tie-break, Muchová, qui a travaillé ses abdos jusqu’en mars, a perdu 1:5, mais a remporté le deuxième set du set avec cinq ballons d’affilée. Revient à un coup droit, mais frappe la balle avec le cadre. Ensuite, Anisimova a fait un setball et Mucha a eu de la chance car son adversaire a envoyé un appel à la voiture. La République tchèque a changé son troisième setball et s’est réjouie de remporter le premier set après une heure 22 minutes.

Ensuite, le muscle de la cuisse gauche de Muchová a été lié dans le vestiaire et a perdu le service au début du deuxième set. Lors du deuxième match, il a enlevé le bandage et a égalisé à 2 : 2. Cependant, lors du cinquième match à 15 h 15, la jambe de la République tchèque s’est coincée en glissant et s’est foulé la cheville droite. Il est tombé et s’est allongé sur l’argile sur le dos pendant un moment. Il s’est levé avec l’aide du juge en chef et ses pieds ont dû être réchauffés.

Il avait les larmes aux yeux, mais il est revenu au jeu sous les applaudissements du public. Mais il était pratiquement incapable de bouger. Après avoir servi, il a sauté sur son pied gauche en bonne santé, avait un sourire douloureux sur son visage et n’a pas réagi au ballon sur le côté ou derrière le filet. Il a perdu le deuxième set 2:6 et a eu des crampes après trois jeux dans le troisième.

Open de France de tennis à Paris (terre battue, subventions 43,6 millions d’euros) :

Homme:

Simple – Tour 3 :

Schwartzman (15-ARG) – Dimitrov (18-Bulh.) 6:3, 6:1, 6:2.

Femme:

Simple – Tour 3 :

Anisimova (27-États-Unis) – Muchova (CZE) 6: 7 ​​(7: 9), 6: 2, 3: 0 ret.

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.