Malte est la plus favorable des minorités sexuelles en Europe. Les Tchèques sont en feu

Malte méditerranéenne a obtenu 92% du classement général des 100 et a été en tête du classement pour la septième année consécutive. Les îles sont profondément religieuses, avec environ 98% de la population pratiquant le christianisme. Cependant, le pays a obtenu de bons résultats dans presque tous les aspects, par exemple en ayant des lois strictes contre la discrimination et l’égalité.

Cependant, à la deuxième place, avec un score bien inférieur, se trouvait le Danemark avec 73,78 %. La troisième est la Belgique avec 71,51 %, la quatrième la Norvège avec 68,30 % et la cinquième le Luxembourg avec 68,03 %. La Suède, la France, le Monténégro, l’Islande, le Portugal et l’Espagne ont également affiché des résultats relativement bons.

La carte montre quels États sont les plus favorables aux minorités sexuelles.

Photo: ILGA

La position médiane est occupée par l’Angleterre, l’Allemagne, l’Irlande et la Grèce. Les moins de 50 points incluent l’Autriche, la Croatie, la Slovaquie et la Hongrie. Encore plus bas que les deux derniers pays, la République tchèque ne se classe qu’à 25,76 points. Cependant, un certain nombre de pays ont moins bien performé, notamment l’Italie, la Lituanie, la Lettonie et la Moldavie.

L’Azerbaïdjan est le pire

Pratiquement les positions les plus basses sont occupées par l’Ukraine, la Biélorussie et la Pologne, l’organisation ILGA inclut également des parties de l’Europe, la Russie et la Turquie ou l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le classement, qui a terminé avec 2,41 points à la dernière place. Bien que l’homosexualité n’y soit pas interdite, il n’y a pratiquement pas de lois anti-discrimination et la thérapie dite de conversion est autorisée.

« L’ajustement de nos critères rend les comparaisons d’une année à l’autre difficiles, mais une chose est claire : les pays qui élargissent leurs lois montent dans le classement », a commenté l’ILGA. Il a ajouté que la baisse la plus spectaculaire a été enregistrée au Royaume-Uni, qui n’a rien fait pour égaliser les droits des personnes ayant des orientations sexuelles minoritaires ou des identités de genre différentes.

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.