Macron : la France n’importe plus de soja à cause de la déforestation, principalement d’Amazonie – poca Negócios

La France n’importera plus de soja déboisé (Photo : Pexels)

Le président français Emmanuel Macron a déclaré vendredi que son pays n’importerait plus de soja déboisé, « notamment en Amazonie ». La déclaration a été faite dans un discours au Congrès mondial de la nature, à Marseille. Les critiques des pays européens sur la destruction de l’environnement, notamment au Brésil, constituent un obstacle à la mise en œuvre de l’accord commercial entre l’Union européenne et le Mercosur.

Macron a déjà abordé cette question. En janvier de cette année, par exemple, il a estimé que s’appuyer sur le soja brésilien « soutiendrait la déforestation », qui a été une cible de défi par le gouvernement brésilien. Ce vendredi, il a rappelé qu’il existait une loi 2020 pour ne pas acheter de soja provenant de zones de déforestation, mais que la France serait dans une « période de transition ».

Le président français a déclaré qu’il y avait eu des accords depuis les années 1960 entre les pays d’Europe et d’Amérique pour l’approvisionnement en céréales. Désormais, il dit que son pays a des projets de « souveraineté alimentaire », pour produire des aliments locaux pour le bétail, par exemple.

Macron a commenté que la présidence française de l’Union européenne, au premier semestre 2022, devrait être l’occasion de travailler sur la réduction des pesticides et la « guerre de Macron contre la déforestation importée ». Selon l’organisation, le président français a évoqué des importations de soja brésilien dans le passé, mais « des navires avec des dizaines de milliers de tonnes de soja » en provenance du Brésil continuent d’arriver dans le pays européen.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.