Macron affirme que la France continuera de s’opposer à l’accord avec le Mercosur – International


Le président français Emmanuel Macron a déclaré vendredi que Paris maintiendrait son opposition à un accord commercial entre l’Union européenne (UE) et le Mercosur lorsque la France deviendrait présidente tournante du bloc début 2022.

L’opposition du président français continue de mettre l’accent sur la protection du climat et de la biodiversité. « La France contre le Mercosur tel qu’il a été négocié aujourd’hui, et nous continuerons à le faire, très clairement. Non pas parce que nous ne nous sentons pas à l’aise avec nos amis du Mercosur, mais parce que, par définition, cet accord, tel qu’il a été fait et conçu, ne peut être compatible. . avec notre agenda climat et biodiversité », a-t-il déclaré à Marseille, lors du Congrès mondial sur la nature.

« Nous devons réinventer notre politique commerciale, pour qu’elle soit cohérente avec notre politique climatique, avec notre politique sur la biodiversité. C’est une nécessité », a déclaré Macron.

Terminé en juin 2019, après 20 ans de négociations, l’accord de libre-échange avec les quatre pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay) s’est attiré une vague de critiques en Europe, notamment de la part du secteur agricole et des écologistes.

Le traité est négocié par la Commission européenne au nom des pays de l’UE, mais ne sera définitivement ratifié que lorsque les parlements de tous les États membres l’auront fait. Certains pays, comme la France et l’Allemagne, sont réticents et remettent surtout en cause l’engagement du Brésil en faveur de l’environnement, notamment compte tenu de la recrudescence des incendies en Amazonie.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.