L’Université d’Ostrava a ouvert une étude de Jacques Rupnik

L’étude contient plus de 1 500 livres donnés de sa collection à l’Université d’Ostrava Rupnik. « Il n’est pas difficile de dire adieu aux livres si l’on sait qu’ils vivront plus de vies, c’est-à-dire autant de vies que de lecteurs. Peut-être ai-je un peu contribué à combler certaines lacunes de la collection de l’Université d’Ostrava, », déclare Rupnik. Il dédie des documents aux universités en tchèque, slovaque, français ou anglais dans les domaines des relations internationales, des sciences politiques, de l’histoire ou du droit.

« J’apprécie beaucoup la relation entre Jacques Rupnik et l’Université d’Ostrava. La personnalité du professeur Rupnik influence la politique étrangère de notre pays, mais aussi toute l’Europe centrale. Ainsi, Ostrava peut se présenter comme une ville qui, grâce à son personnalité de renommée mondiale, est symboliquement liée à l’idée d’une Europe unie et libre », a déclaré Jan Lata, chancelier de l’Université d’Ostrava.

Les étudiants, les lecteurs et le public peuvent également utiliser l’espace d’étude lors d’événements éducatifs et culturels. « L’Université d’Ostrava a dépensé 1,35 million de couronnes en travaux de construction et 850 000 couronnes en équipements, grâce auxquels elle établit un design agréable et un cadre moderne. Outre l’étude elle-même, elle présentera également le travail de Jacques Rupnik et ses idées sur l’Europe qui unissent », a déclaré la porte-parole de l’université, Lucie Fremrová.

Selon la directrice de la bibliothèque universitaire, Jarmila Dvořáčková, l’avantage de l’ensemble de l’espace est sa modularité, qui permet des ajustements d’aménagement. « Nous avons su créer des conditions idéales pour les différents événements culturels et éducatifs de notre université. Le premier événement que la salle d’étude organisera est une université d’été internationale sur le thème des régimes non démocratiques », a-t-il déclaré.

Le politologue et historien français Rupnik est né le 21 novembre 1950 à Prague. Dans son travail, il traite de l’Europe centrale et orientale et aime dire qu’il est français de Prague et tchèque de Paris. Dans les années 1970, il écrit une célèbre dissertation sur l’histoire du Parti communiste et collabore étroitement avec Pavel Tigrid et son magazine Svědectví, notamment sur l’exil et la dissidence en République tchèque. Après 1989, il devient conseiller du président Václav Havel. Rupnik, qui est né d’une mère française et d’un père slovène, a passé les 15 premières années de sa vie à Prague. Il aime se remémorer cette période et parle encore parfaitement le tchèque. Il a fréquenté le lycée à Paris, puis est diplômé de la Sorbonne à Paris et de l’Université de Harvard avec des diplômes en sciences politiques et en histoire.

Il est l’auteur de plusieurs livres et articles professionnels et journalistiques. Son livre Central Europe is like a bird with eyes to back et a remporté le prix Magnesia Litera 2019 dans la catégorie journalisme. Rupnik est également titulaire de l’Ordre de Tomas Garrigu Masaryk, qu’il a reçu en 2002.

Albert Gardinier

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.