L’Italie et l’Allemagne dominent la production de café en Europe. Le Portugal à la septième place – Économie

Les Européens consomment plus de café importé que les États membres de l’UE n’en produisent, selon Eurostat à l’occasion de la journée internationale du café, qui marque ce vendredi.

L’année dernière, l’Union européenne a importé 2,9 millions de tonnes de café, ce qui représente 7,5 milliards d’euros. Il s’agit d’une augmentation de 7 % par rapport aux données de 2010, lorsque les pays européens avaient importé 2,7 millions de tonnes.

La plus grande partie du café importé vient du Brésil, représentant 32% du total. L’année dernière, les pays membres ont importé 933 000 tonnes de café du Brésil. Le Vietnam est le deuxième pays d’origine de ces importations (22 %), qui s’élevaient l’an dernier à 642 000 tonnes. La liste comprend également des pays comme le Honduras (216 000 tonnes), l’Ouganda (166 000 tonnes), la Colombie (154 000 tonnes) ou l’Inde (108 000 tonnes).

L’Allemagne et l’Italie étaient les deux plus gros producteurs de café l’année dernière, mais ce sont aussi les pays qui importent le plus de café de l’étranger. L’année dernière, l’Allemagne a importé 1,1 million de tonnes de café, en poids de 38 %, tandis que l’Italie a importé 595 000 tonnes (19 %). Cependant, les autres pays importateurs sont la Belgique (309 mille tonnes), l’Espagne (274 mille tonnes) ou la France (205 000 tonnes).

Selon les données, l’année dernière, le Portugal a importé plus de café du Vietnam que du Brésil, par exemple.

En ce qui concerne la production de café dans l’Union européenne, la production s’est élevée à 1,9 million de tonnes. Seuls six États membres représentent 89 % de la production totale de café de l’UE – l’Italie, l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, l’Espagne et la Suède.

L’Italie et l’Allemagne ont eu la production la plus expressive, à 32 % et 30 %, respectivement. La production italienne était de 616 000 tonnes, suivie de 571 000 tonnes en provenance d’Allemagne. La Suède apporte la contribution la moins significative à cette production parmi les six plus grands pays producteurs : 88 000 tonnes, soit 5 % de la production.

Le Portugal se classe septième sur cette liste, avec une production totale de 44,5 mille tonnes.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *