Les Tchèques sont en meilleure forme que la France. Ils n’ont rien à perdre et à craindre, la légende fait l’éloge

Les basketteurs tchèques joueront le deuxième match du tournoi olympique contre la France aujourd’hui à partir de 14h et une victoire leur permettra d’accéder aux quarts de finale. Même si les favoris français sont les favoris du papier, qui ont également battu l’Amérique au départ, mais les Tchèques ont récemment captivé le monde du basket et les experts en parlent avec beaucoup de respect. Le succès contre la France ne sera pas pris comme une surprise.

Les basketteurs tchèques ont conquis les fans ou les experts du monde entier avec une sixième place sensationnelle aux Championnats du monde en Chine l’année dernière et une qualification difficile pour les Jeux olympiques.

Lorsqu’on a posé quelques questions sur l’équipe de l’entraîneur Ronen Ginzburg avant le tournoi de Tokyo, l’ancien leader français du pivot Frédéric Weis, désormais expert d’Eurosport, a répondu par des mots d’éloge et de respect.

« Ces derniers temps, le tchèque m’a fasciné. Par exemple, dans la façon dont ils ont battu le Canada en demi-finale. Ils ont une équipe qui a fait de grandes choses dans cette formation et n’a plus rien à perdre », a déclaré le médaillé d’argent olympique 2000.

Dans un système à trois groupes à quatre, où les deux premières équipes plus les deux meilleures équipes de la troisième place accèdent aux quarts de finale, il est prévu avant le tournoi que le match entre les Tchèques et la France soit une bataille pour le direct promotion. .

Au début des Jeux olympiques, les Tchèques ont joué le rôle de favoris contre l’Iran et ont gagné 84:78, bien qu’ils ne puissent pas du tout être satisfaits du dernier quart. D’un autre côté, la victoire de la France sur la star américaine 83:76 a mélangé de manière intéressante les prédictions du développement du groupe.

La France, dirigée par Rudy Gobert de l’Utah, a désormais une plus grande chance après une victoire écrasante contre les triples champions olympiques en titre, mais au moins avant le début des Jeux, Weis s’inquiète d’un duel avec l’équipe nationale tchèque.

« Le fait que les Tchèques soient dangereux me fait peur. Et notre équipe nationale devrait avoir peur. La France n’a pas joué aussi bien que les Tchèques avant les Jeux olympiques, perdant contre le Japon lors des matchs préparatoires, ce qui n’aurait pas dû arriver », a-t-il prévenu. . La France a également perdu deux fois contre l’Espagne.

« Tout le monde parle de Tomáš Satoranský… Oui, c’est un joueur extraordinaire et tout le monde le sait. Mais l’équipe tchèque n’est pas que lui. Ondřej Balvín et Jan Veselý ont réalisé d’excellentes performances et il y a beaucoup d’autres noms », a déclaré Weis .

L’entraîneur espagnol de basket-ball Piti Hurtado est également d’accord avec Weis. « De mon point de vue d’entraîneur, la défense de l’équipe tchèque est la plus importante. Les Tchèques ont des joueurs de haut niveau, ils jouent avec passion et ils ont signé Veselý, l’un des meilleurs joueurs de la Ligue Europa. Ils peuvent rivaliser avec n’importe qui », a-t-il dit.

Les Tchèques savent qu’ils doivent améliorer de quelques niveaux leur premier match, mais ils ont confiance en la France. « Quand nous avons réuni notre expérience, notre énergie, notre plaisir et notre concentration pendant quarante minutes, j’ai pensé que nous avions une bonne chance », a déclaré Blake Schilb.

« Bien sûr, la France est favorite, elle a une équipe athlétique et expérimentée. Mais tout ira bien avant le match », a ajouté Satoransky, qui avait déjà qualifié la France d’adversaire jouable avant de partir pour Tokyo.

Bien que les basketteurs du pays du poulet gaulois figurent régulièrement parmi les meilleurs en Europe et dans le monde, ils n’ont remporté que deux médailles dans l’histoire olympique en 1948 et 2000, toutes deux en argent.

Cependant, le mentionné Weis ne se souvient pas exactement de la finale de Sydney. Il est devenu la « victime » de Vince Carter et de son « death smash », dans lequel l’Américain a sauté par-dessus le manche français de 218 centimètres. « C’est à ce moment-là que j’ai appris que les gens pouvaient voler », a ensuite déclaré le Français avec un sourire amer.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.