Le scénario de « Le Petit Prince » sera montré pour la première fois en France en 2022 – Culture

Le manuscrit du « Petit Prince », d’Antoine de Saint-Exupéry, qui n’a jamais été montré en France, sera exposé à Paris entre février et juin 2020, a annoncé ce mardi le Musée des arts décoratifs (MAD).

L’écrivain, illustrateur et aviateur français a écrit cette nouvelle à New York et à Long Island, aux États-Unis, où il s’est exilé entre juin et novembre 1942.

Le manuscrit n’a pas quitté les États-Unis depuis, après que l’auteur l’ait confié à son amie, Silvia Hamilton, avant de partir combattre dans la Seconde Guerre mondiale en Afrique du Nord au printemps 1943.

Cet ami a ensuite vendu le manuscrit à la Morgan Library and Museum en 1968, rapporte l’AFP.

Cette institution privée transférera temporairement des œuvres manuscrites au MAD, qui accueillera l’exposition « Encontro com o Principezinho », du 17 février au 26 juin, dans son aile du Palais du Louvre.

L’exposition comprendra « plus de 600 œuvres », dont « des aquarelles, des croquis et des dessins – pour la plupart inédits – mais aussi des photographies, des poèmes, des coupures de presse et de la correspondance », a indiqué le MAD dans un communiqué.

« Le Petit Prince », qui raconte les aventures sur les planètes d’un garçon naïf mais philosophe, est l’un des plus grands succès de l’histoire de la littérature mondiale.

Il a été publié en français et en anglais à New York en 1943.

Antoine de Saint-Exupéry, qui mourra lors d’une mission en Méditerranée en juillet 1944, n’a pas été témoin du destin extraordinaire de ce récit, publié pour la première fois en France en 1946 et actuellement traduit dans plus de 300 langues.

Le succès mondial est aussi dû en partie aux aquarelles qui illustrent l’œuvre, qui permettent de « graver » l’image du jeune personnage dans la mémoire collective.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.