Le Pen : accrocher le drapeau de l’UE sur l’Arc de Triomphe est une atteinte à notre identité

La présidente de l’Association nationale française (RN), Marine Le Pen, a protesté contre le drapeau de l’Union européenne, qui a été hissé à l’Arc de Triomphe à l’occasion du début de la présidence semestrielle de la France dans l’UE. . Avec sa protestation, il a rejoint d’autres politiciens d’extrême droite qui ont été indignés par le drapeau de l’Union européenne flottant sur l’un des monuments de Paris.

Le Pen entendait demander au Conseil d’État de retirer le drapeau. En France, il a la fonction d’un tribunal administratif et en même temps d’un organe consultatif en matière juridique.

« Embellir l’Arc de Triomphe avec uniquement les couleurs de l’Union européenne sans drapeau national est une véritable attaque contre notre identité nationale, car ce monument honore nos victoires militaires et abrite la tombe d’un soldat inconnu », a déclaré le politicien. sondages principal rival du président Emmanuel Macron à l’élection présidentielle de printemps.

Le président pro-européen Macron, que Le Pen a accusé d’avoir « directement commandé » le drapeau, n’a pas encore commenté l’affaire. Cependant, selon Clément Beaune, secrétaire aux Affaires européennes, le hissage du drapeau de l’UE n’est que temporaire. « C’était notre seule préoccupation à l’époque. La campagne électorale ne justifie pas la libre diffusion de petits mensonges et de controverses », a-t-il déclaré sur Twitter.

Macron, qui n’a pas dit s’il se présenterait à une réélection en avril, a battu Le Pen au deuxième tour des élections de 2017 de 66 à 34 %. Tous les sondages lui ont donné le rôle favori pour remporter un autre mandat de cinq ans.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.