Le patron de Liverpool s’en prend au gouvernement français. Il a trouvé ses paroles offensantes

Après la finale de la Ligue des champions de samedi, on parlait encore d’émeutes et d’une répression policière controversée contre les supporters de Liverpool. Les supporters anglais ont été condamnés par le gouvernement français, au grand dam du patron des Reds, qui a riposté.

La ministre française des Sports Amélie Oudéa-Castéra se penche sur les supporters de Liverpool, selon lui, 30 à 40 mille supporters n’ont pas de billets valables. La police locale a ensuite utilisé des gaz lacrymogènes et du gaz poivré contre les supporters lors de la finale de la Ligue des champions. Les enfants font également partie des personnes touchées.

Mais ses paroles ont profondément touché le directeur général de Liverpool, Billy Hogan. Il a jugé les propos d’un membre du gouvernement français très offensants. « Je veux juste dire que nous sommes très surpris que quelqu’un dans cette position ait fait un commentaire alors que nous n’avions pas assez de temps pour comprendre ce qui se passait, » dit Hogan à site Internet Liverpool.

Hogan a également évoqué la rencontre de lundi entre le gouvernement français et l’UEFA. « Cependant, nous n’avons pas été sollicités ni fournis d’informations, nous avons donc obtenu les résultats de cette réunion comme les autres : à travers les médias,« L’homme le plus grand du club de football de Liverpool ne comprend pas.

​Lundi soir, l’UEFA a annoncé qu’elle procéderait à un examen indépendant des événements qui se sont déroulés au Stade de France. Afin d’obtenir la meilleure évaluation de l’incident, l’enquête sera menée à titre gracieux (sans droit à rémunération). Une tâche difficile confiée au Portugais de Rodrigues.

TN.cz

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.