Le médaillé olympique Sakamoto est champion du monde de patinage artistique

Montpellier (France) – La médaillée de bronze olympique Kaori Sakamot est championne du monde de patinage artistique. Il a clairement dominé le championnat à Montpellier, en France, où le représentant russe était absent en raison d’une punition pour avoir attaqué l’Ukraine. Le leadership après le programme court d’aujourd’hui confirme les meilleurs free rides. Pour le Japon, elle a remporté le premier titre mondial féminin de Mao Assad en 2014.

Sakamoto, 21 ans, qui a capitalisé sur l’échec de Kamila Valiyev aux Jeux olympiques et a perturbé l’hégémonie de la Russie, n’a pas le quad ou le triple saut dans son répertoire, mais il a très bien réussi tous les sauts et autres éléments difficiles. Tous les jugements sur l’exécution des juges ont été positifs et ont obtenu 155,77 points. C’est plus de deux points de plus que ce qu’il a obtenu aux Jeux olympiques. Après avoir terminé cinquième et sixième lors des deux derniers championnats du monde, il se réjouit cette fois de l’or. Il a gagné par plus de dix-huit points.

Loena Hendrickx a apporté un succès historique à la Belgique ce soir. Grâce à un excellent tour libre, elle a conservé la deuxième place après un programme court et a remporté la première médaille de la Coupe du monde non seulement pour elle-même, mais aussi dans la catégorie féminine pour son pays. Avant lui, seul le partenaire sportif qui remporta trois médailles après la Seconde Guerre mondiale réussit sous les couleurs belges. Lorsque la Belge de 22 ans a appris le signe, elle n’a pas pu cacher sa joie, son émotion et ses larmes de joie même sous le respirateur toujours nécessaire.

L’Américaine Alysa Liu, 16 ans, s’est hissée à la troisième place lors de ses débuts en Coupe du monde. Une expérience sur le triple axel l’a aidé, même si elle n’était pas complètement terminée. Elle a surpassé sa compatriote plus expérimentée Mariah Bell, vainqueur du Championnat américain de cette année, de deux points et demi. Il a fait quelques erreurs mineures en sautant dans la seconde moitié de la course et n’a pas atteint la première médaille majeure. Cependant, la quatrième place est également au maximum sur la scène mondiale, de loin la neuvième meilleure aux Championnats du monde.

Eliška Březinová, membre de l’équipe nationale tchèque, n’a pas participé à la course libre, car elle ne s’est pas qualifiée pour la finale après la 27e place du programme court.

Les Taschler entrent aux Championnats du monde avec une excellente 11e place en danse rythmique

Les patineurs artistiques Natálie et Filip Taschler entrent aux Championnats du monde avec une excellente onzième place en danse rythmique. À la fin de la saison, ils ont exécuté leur meilleure danse rythmique lors de l’événement de pointe et se sont considérablement améliorés par rapport au championnat de l’an dernier, où ils ne sont pas passés à la danse libre après avoir terminé 22e. Les champions olympiques Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron dirigent l’équipe locale à Montpellier, en France.

Les Taschler se sont super bien débrouillés aujourd’hui, ils ont réussi des passages obligés dans des rythmes blues et des solos vrombissants. Pour la première fois dans la scène élite, ils ont marqué plus de 70 points. La note de 72,55 est nettement supérieure à leur classement aux Championnats d’Europe et aux Jeux olympiques. Par rapport au championnat du monde de l’an dernier, ils ont augmenté de plus de huit points et demi. « Je pense que nous sommes enfin satisfaits de la danse rythmique. Nous faisons enfin tout ce sur quoi nous avons travaillé. Nous sommes venus ici pour profiter de la compétition car c’est la dernière saison », a déclaré Taschler.

Samedi, ils garderont le meilleur classement de l’équipe tchèque modeste après que leur unique coéquipière nationale Eliška Březinová, suite à une condition médicale, a terminé 27e du programme court et ne s’est pas qualifiée pour la course libre. « Demain, il y a une autre danse libre et puis il y a un jour de congé! », attendait avec impatience la patineuse artistique tchèque. « L’objectif principal est d’avoir une connexion avec le public, car la salle est belle et finalement pleine de monde. C’est incroyable », a-t-il ajouté.

Samedi soir, on peut s’attendre à une salle animée lors de la danse libre, qui propulsera les favoris locaux Papadakis et Cizeron vers un cinquième titre mondial. Le duo français a obtenu des notes plus élevées en danse rythmique qu’aux Jeux olympiques, où ils ont remporté l’or convoité après l’argent en 2018. Cette fois, il a récolté 92,73 points et amélioré son propre record du monde de près de deux points.

Grâce à cela, avant le pic de la compétition, il a développé un avantage d’environ trois points. En l’absence du duo russe, interdit de départ en raison de l’invasion de l’Ukraine, l’Amérique avait une autre place sur le podium. Le deuxième était les médaillés de bronze olympiques Madison Hubbell et Zachary Donohue, la troisième place est allée à Madison Chock et Evan Bates.

Les Ukrainiennes Oleksandra Nazarova et Maksym Nikitin ont reçu les applaudissements du public et de leurs coéquipiers dans la compétition. Les patineurs artistiques, qui vivaient et s’entraînaient à Kharkov, aujourd’hui dépouillé, ont changé leur danse rythmique en raison de l’invasion de l’Ukraine. Ils ont choisi un motif de musique nationale et ont joué aux couleurs nationales, il avait une chemise jaune sur son pantalon noir, il a complété des leggings noirs avec une chemise bleue. « Il est très important pour nous de dire au monde entier ce qui se passe en Ukraine en ce moment. Bien sûr, c’est une compétition, mais pour nous ce n’est pas seulement une compétition, c’est quelque chose de plus grand, surtout pour Maksym », a déclaré Nazarova.

Ils ont vu des chars à Kharkov, entendu des coups de feu et la maison n’avait plus de fenêtres. Il fut le premier à fuir en Pologne. Il ne pouvait même pas ramasser les patins, mais son partenaire les lui a apportés. Ils trouvent refuge à Toruń au club avec Sylwie Novaková et ses collègues danseurs Natalie Kaliszek et Maksym Spodyrijev. « Ils nous ont accueillis comme une famille et nous avons ressenti un énorme soutien », a déclaré Nazarova.

Nikitine espère que leur performance soutiendra l’Ukraine. « Ils sont toujours en danger et ont perdu leurs maisons. J’espère que nous pourrons aider tout le monde dans le monde à comprendre ce qui s’est réellement passé là-bas, car nous l’avons vu. Je suis allé à Kharkov et toute notre famille est toujours en Ukraine. Nous avons vu ce que fait la Russie, c’est dégoûtant », a-t-il ajouté.

Leurs performances ont également fait bonne impression sur l’équipe nationale tchèque. « Notre course n’a pas été facile du tout. Après un programme court depuis l’Ukraine, toute la salle, y compris nous, a été vraiment émue. Voir les paroles de la musique qu’ils ont jouée était si émouvant que nous en avons eu la chair de poule », a avoué Taschler.

Résultats du Championnat du monde de patinage artistique

Duo de danse – après danse rythmique : 1. Papadakis, Cizeron (Fr.) 92.73 points, 2. Hubbell, Donohue 89.72, 3. Chock, Bates (tous USA) 87.51, 4. Guignard, Fabbri (It.) 84.22, 5. Gilles, Poirier (CAN) 80.79, 6. Smart, Diaz (Esp.) 79.40, … 11. Täschler, Täschler (CZE) 72,55.

Commande finale de la princesse : 1. Sakamoto (JPN) 236.09, 2. Hendrickx (Belgique) 217.70, 3. Liu 211.19, 4. Bell (États-Unis) 208.66, 5. Jo Jong (Corée) 204.91 , 6. Gubanová (GEO) 196.61, …27. Brezinová (CZE) – n’avancez pas aux manèges gratuits.

patinage artistique danse rythmique

Nicole André

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.