Le drame de l’ancien joueur du PSG. Le médecin a dû amputer son ballon de football

Bruno Rodriguez, 49 ans, n’a jamais été une star du football, mais les fans de football français le connaissent peut-être, car au début du siècle, il a joué pour de nombreux clubs de Ligue 1. Paris Saint Germain, Guingamp, Bastia, Metz, Ajaccio, Lens et Monaco. Il a également un épisode en anglais (Bradford) et en espagnol (Rayo Vallecano). Il aurait pu avoir l’opportunité d’une plus grande carrière, n’eut été de ses blessures persistantes.

Voir la vidéo
Michniewicz a tenu parole. Grande absence de l’équipe nationale polonaise [SPORT.PL LIVE #16]

Arkadiusz Milik ne s’est pas arrêté. Encore un beau but et une passe décisive [WIDEO]

La douleur à la cheville est le problème le plus courant. Pire encore : la douleur n’a pas disparu même après la fin de ma carrière. Et même s’il a subi de nombreux traitements pour réduire la douleur à la cheville droite, il n’a pas baissé les bras. Les cinq dernières années ont été très dures à supporter, car même le gonflement habituel après une ecchymose le hantait. Les médecins de la clinique de Meurthe-et-Moselle ont décidé que l’amputation était inévitable.

L’opération s’est bien déroulée. Les médecins ont décidé d’amputer la jambe droite à hauteur du genou. Le PSG a soutenu Bruno Rodriguez sur ses réseaux sociaux et a annoncé qu’il l’accueillerait, lui et sa famille, au stade du Parc des Princes lors du match du PSG.

Ligue Européenne de Football de France« Personne ne comprend. » La France choquée par Arkadiusz Milik

Qu’a fait Bruno Rodriguez après la fin de sa carrière ?

En 2005, l’attaquant met fin à sa carrière et ouvre une boulangerie avec un ami. En 2010, il devient conseiller du club corse CFA 2 Borgo FC, mais suite à des problèmes de santé il doit démissionner de cette fonction. Son fils Lisandru tente de devenir joueur de tennis professionnel.

Les fans fidèles du PSG se souviennent encore de la performance de l’attaquant en 1999, lorsque son but a scellé une victoire 2-1 à Marseille. C’était la première victoire de Paris sur ce rival depuis une décennie !

Nicole André

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.