Le cycliste français Démare remporte le Giro pour la troisième fois cette année, López continue de mener

Renouveler: 20/05/2022 18:10
Délivré par:

Cuneo (Italie) – Le cycliste français Arnaud Démare a remporté sa troisième victoire d’étape au Giro d’Italia cette année. Le coureur Groupama-FDJ a dominé le sprint final après que le peloton a chassé un groupe d’évasions dans une arrivée spectaculaire juste avant la ligne d’arrivée. L’Espagnol Juan Pedro López défend le maillot rose de leader après la 13e étape.

Démare a battu l’Allemand Phil Bauhaus et le speedster britannique Mark Cavendish à l’arrivée et a encore amélioré le record de France avec sa huitième victoire d’étape au Giro de sa carrière. Il a partagé avec les légendes Jacques Anquetil et Bernard Hinault depuis la victoire dans la 6ème étape.

Dans le même temps, Démare a cessé de croire à une arrivée au sprint aujourd’hui. Peu de temps après le départ, un groupe de cyclistes s’est détaché et le quatuor composé de Nicolas Prodhomme, Pascal Eenkhoorn, Julius van den Berg et Mirco Maestri a mené une course réussie de près de 140 km. Leurs espoirs ont pris fin après une bagarre massive jusqu’à 700 mètres avant la ligne d’arrivée.

« Les fugitifs ont super bien défendu et à un moment j’ai commencé à douter qu’on allait encore finir. Ils étaient déterminés, il restait encore dix kilomètres à faire et j’ai senti que j’avais vraiment mûri », avoue Démare, qui a attendu jusqu’à ce moment. Le Giro de la saison a été vain, ça ne sert à rien d’être une étape réussie. Cependant, ses compagnons d’écurie ont finalement mis en place une position idéale pour lui permettre de courir. « Ils ont fait un travail incroyable. J’ai fait un sprint et c’était incroyable de pouvoir ajouter une autre victoire. Trois, c’est beaucoup », a-t-il ajouté.

Le Français de DSM Romain Bardet a abandonné la course d’aujourd’hui environ une heure après son départ de Sanremo. Le quatrième homme du classement, qui a terminé deuxième de la 9e étape dimanche, a renoncé en raison de problèmes d’estomac.

Le cycliste tchèque Jan Hirt, qui a terminé 40e du peloton principal aujourd’hui, est passé à la 14e place du classement. Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux continue de perdre 3h09 au leader López.

Samedi, les cyclistes affronteront une étape vallonnée de 147 km avec cinq ascensions premium dans les deuxième et troisième catégories, et dimanche, le peloton testera la première des cinq étapes de montagne difficiles.

Course cycliste du Giro d’Italia – étape 13 (Sanremo – Cuneo, 150 km) :

1. Démare (Fr./Groupama-FDJ) 3:18:16, 2. Bauhaus (Allemagne/Bahrain Wins), 3. Cavendish (Brit./Quick-Step-Alpha Vinyl), 4. Gaviria (Col./ SAE Team Emirates), 5. Dainese (It./DSM), 6. Consonni (It./Cofidis), 7. De Bondt (Belg./Alpecin-Fenix), 8. Nizzolo (It./Israel-Premier Tech), 9. Vendrame (It./AG2R-Citroën), 10. Bayer (Autriche/Alpecin-Fenix), …40. Hirt (CZ/Intermarché-Wanty-Gobert) en même temps.

Classements actuels : 1. Lopez (Sp./Trek-Segafredo) 54:37:23, 2. Carapaz (Eq./Ineos Grenadiers), 3. Almeida (Portug./SAE Team Emirates) tous les deux -12, 4. Hindley ( Austr./Bora-hansgrohe) -20, 5. Martin (Fr./Cofidis) -28, 6. Landa (Esp./Bahrain Victorious) -29, 7. Pozzovivo (It./Intermarché-Wanty-Gobert) – 54 , 8. Buchmann (Allemagne/Bora-hansgrohe) -1:09, 9. Bilbao (Sp./Bahrain Win) -1:22, 10. Valverde (Sp./Movistar) -1:23, …14 . -15h09

Giro cyclisme sur route

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.