La soirée française attend la Philharmonie tchèque, avec la venue d’Altinoglu et d’Escaich

Le chef d’orchestre français d’origine arménienne Alain Altinoglu dirigera cette semaine trois concerts de la Philharmonie tchèque dans la salle Dvořák du Rudolfinum de Prague. Du mercredi au vendredi, une suite des opéras Palléas et Mélisand de Claude Debussy sera toujours entendue en première partie de soirée, ainsi que la rhapsodie concertante pour violon et orchestre tzigane de Maurice Ravel, interprétée par Jiří Vodička.

En seconde partie de programme, l’orchestre tchèque jouera d’abord la Troisième Symphonie de Camille Saint-Saëns intitulée Orgue, dans laquelle le Français Thierry Escaich, 56 ans, fera ses débuts en solo.

« Bien que Saint-Saëns soit considéré comme un compositeur conservateur, sa Troisième Symphonie a apporté un certain nombre d’innovations », a déclaré le chef d’orchestre. Saint-Saëns, qui a vécu de 1835 à 1921, a dédié l’ouvrage à la mémoire de Franz Liszt, le pionnier du travail cyclique sur des thèmes tout au long des compositions. « Cette idée a influencé l’œuvre de Saint-Saëns dans la Troisième Symphonie, ce qui lui donne un sens très unifié », a ajouté le chef d’orchestre. Cette symphonie date de 1886.

Il sera précédé aux concerts de jeunes Gitans, qui achèveront Maurice Ravel en 1924. « Dans la célèbre rhapsodie pour violon et orchestre, où Ravel fait référence à la musique hongroise-romaine, le violoniste se produira sous un tout autre jour que dans le répertoire romantique. . classique, » soliste de Vodička.

Jiří Vodička, 34 ans, est l’un des violonistes solistes tchèques les plus importants. Il se produit régulièrement avec des orchestres en République tchèque et à l’étranger, et est invité aux festivals de musique classique les plus célèbres. En plus de jouer en solo, il se spécialise dans la musique de chambre. L’année précédente, il a fondé le Trio Piano de la Philharmonie tchèque, où il a travaillé avec le pianiste Martin Kasík et le violoncelliste Václav Petr. Depuis 2015, il occupe le poste de premier violon de l’Orchestre philharmonique tchèque.

Le chef d’orchestre Altinoglu, né en 1975, est depuis six ans directeur musical du Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles. Elle a notamment interprété l’opéra Macbeth Underworld du compositeur français contemporain Pascal Dusapin, dans lequel Magdalena Kožená a chanté Lady Macbeth.

Sous la direction d’Altinoglu, les curiosités de Bruxelles ont reçu un accueil considérable. Le chef a également créé une série symphonique en un mouvement à partir des opéras Debussy Palléas et Mélisanda, qu’il a interprétée pour la première fois en septembre 2017 lors de ses débuts avec l’Orchestre philharmonique de Berlin. En surface 20 minutes à l’intérieur capture une atmosphère d’opéra de près de trois heures, datant de 1902. C’est dans cet arrangement que Palléas et Mélisanda se produiront au concert de la Philharmonie tchèque cette semaine.

Depuis cette saison, Altinoglu est également à la tête de l’Orchestre de la Radio de Francfort.

Alain Altinoglu a dirigé la suite des opéras Debussy Palléas et Mélisanda dans son propre arrangement, jouant WDR Sinfonieorchester. | Vidéo : WDR classique

Le soliste de l’Orchestre symphonique de Saint-Saëns sera le compositeur, organiste et improvisateur Thierry Escaich. Dans son cas, ces trois rôles artistiques sont étroitement liés, il se présente donc constamment au public en tant que soliste, co-vedette et créateur.

Les étudiants pourront le constater par eux-mêmes le samedi 5 février lors du concert matinal de l’Association tchèque de musique de chambre dans la salle Martinů de l’Académie de musique de Prague. En plus de ses compositions, Escaich jouera des œuvres de César Franck, Olivier Messiaen, Maurice Duruflé et d’autres compositeurs français. En plus de trois concerts philharmoniques, l’organiste se produira quatre fois à Prague cette semaine.

Lorraine Mathieu

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.