La moitié des arrêts de transport en commun ont de nouveaux gicleurs. Il n’y a pas encore d’appel d’offres pour la publicité

Les nouveaux transports en commun s’arrêtent à Palackho nmst.
| photo: DPI Prague

A ce jour, la société JCDecaux détient la majorité, dont le contrat avec la ville a expiré au milieu de l’année dernière. Au total, la municipalité est autorisée à changer de téléphone portable à 690 arrêts, soit le cinquième arrêt de la métropole. Selon Jlko, il sera prêt au milieu de la cinquième année.

Nous rédigerons selon le plan, l’échéance du 30 juin pour la cinquième année n’est pas menacée, estime Jlek. Il a ajouté que THMP achèvera cet automne les travaux de construction qui ont eu lieu plus tôt dans l’année, ainsi que le calendrier global du projet convenu avec JCDecaux. Selon l’éditeur, il n’a toujours pas retiré le panneau de surface publicitaire autonome, qu’il aurait dû retirer conformément à l’accord.

La ville découvrira qui est responsable de l’entreprise qui exploitera l’espace publicitaire à l’arrêt de bus. Jlek a déclaré que THMP avait soumis au DPRD le projet de matériel à réaliser. Il y a actuellement un communiqué de presse sur le conseil d’administration permettant à THMP de commencer les préparatifs pour les conditions actuelles en supposant que l’appel d’offres sera publié au premier trimestre de la cinquième année, a-t-il déclaré. Il a ajouté, concernant l’élection, il sera décidé si le conseil actuel est en période piétonne, ou un nouveau.

Selon Jelka, le gouvernement de la ville ne devrait pas décider de retarder quoi que ce soit, car l’absence de publicité sur les nouveaux téléphones signifie une perte de trafic, et la situation sera compliquée par l’installation de panneaux numériques à certains arrêts de bus, qui commencera dans un avenir proche. .

Alors que la surface peut désormais être utilisée pour les promotions ely ou au moins la magistrature, dans le cas des panneaux numériques, il n’y aura pas assez de contenu pour jouer à l’écran. Selon deux informations, le panel comptera environ 150 arrêts.

Un cinquième des arrêts de bus de la métropole sont exploités par la société française JCDecaux, dont le contrat a expiré au milieu de l’année dernière. Les dirigeants de la ville ont décidé qu’ils ne renouvelleraient pas ou ne chercheraient pas un autre opérateur privé et sous leur propre téléphone portable. Vmna a commencé à la fin de l’année dernière. La nouvelle forme d’arrêt a été choisie par Prague en 2018 lors d’un concours de design remporté par le studio Olgoj Chorchoj. A cette époque, le jury a beaucoup apprécié la certitude du design du meuble en terre edho foncée.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *