La journée française au 3e lycée du nom de Dionizy Czachowski à Radom apporte de nombreuses attractions [ZDJĘCIA]

La Fête de la France a lieu le vendredi 26 novembre au collège Dionizy Czachowski No. 3 à Radom. Les vacances sont une longue tradition de l’école et permettent chaque année aux étudiants de découvrir la France et sa culture de manière intéressante. Toutes les personnes impliquées dans l’organisation ont mis beaucoup d’efforts dans la préparation, grâce à laquelle cet événement a été très bon et en pleine croissance.

La cérémonie a débuté par la remise des diplômes et récompenses par le directeur de l’école, Norbert Sałuda, les directeurs adjoints, Magdalena Zawadzka-Dąbrowska et Anna Kołodziejska, et la professeure de français, Małgorzata Mazur.

Tout d’abord, les lauréats de la session de juin de cette année, qui s’est tenue au Centre d’examen DELF fonctionnant sous le patronage de l’Institut français de Varsovie à « Czachowski », à Radom, pour les élèves des écoles de Radom et de la région de Radom, ont été présentés en avance.

Le diplôme DELF certifie la connaissance de la langue française dans le monde entier et tout au long de la vie. En juin de cette année, les étudiants ont passé l’examen DELF aux niveaux A1, A2 et B1. Parmi les élèves du primaire, le groupe le plus important est celui des élèves de l’école primaire publique de Guzów.

En revanche, les lycéens sont le plus souvent représentés par les collégiens n°2. 3 à Radom. Tous les candidats obtiennent le diplôme souhaité.

Puis sont récompensés les participants des concours scolaires liés à la culture et à la civilisation françaises : le Concours du Savoir de la France, où Julia yczak décroche la première place dès la 3e année « Czachowski » et le Concours des Arts et Littératures « Calligramme Français ». Le jury du concours a trouvé le meilleur calligramme réalisé par Jagoda Smółka de la classe I de SMA III.

Après avoir remis des livres et des diplômes, les élèves de troisième année ont présenté leurs compétences vocales en chantant des chansons légères et des succès musicaux français.

Le point central du programme sont les « tableaux vivants » présentés par les étudiants, qui sont calqués sur les œuvres des maîtres peintres, dont les œuvres sont dans les galeries parisiennes.

Vous pourrez admirer la Ballerine Edward Degas, qui a été animée par les élèves des classes III c et II, et surtout par Weronika Pernal, plusieurs lauréates d’un concours de danse classique, qui a interprété la Fée Sucre du ballet « Casse-Noisette » de Piotr Tchaïkovski.

Les élèves ont également interprété « Le mariage de Pierrette » de Pablo Picasso, « Le tricheur à l’as de carreau » de Georges de la Tour et « Le petit déjeuner des rameurs » d’Edward Degas. Les images sont accompagnées de dialogues imaginaires et d’une musique de fond.

– Les images en direct rapprochent l’art des étudiants, agissant avec tous les sens. Ils le rendent plus réel. Grâce à eux, nous avons remarqué de nombreux détails qui n’avaient pas été remarqués auparavant – explique l’organisateur de l’événement, un romain, Małgorzata Mazur.

Voir la galerie(12 photos)

La cérémonie s’est terminée par une dégustation de la cuisine française préparée et dégustée par les étudiants avec beaucoup d’enthousiasme.

– Il y a peu de choses qui rassemblent les gens comme manger ensemble. Tout le monde sera probablement d’accord avec le proverbe français qui dit que la cuisine est une forme d’art, un cadeau à partager avec les autres – souligne Małgorzata Mazur.

Le French Day fait désormais partie de la tradition du lycée Czachowski.

– Les étudiants en sciences humaines le cultivent avec un sentiment de satisfaction et de dévouement, en s’amusant et en enseignant en même temps – résume Małgorzata Mazur.

La célébration de cette année a été très bonne et a été accueillie par de nombreux commentaires positifs de la part des étudiants.

– Je pense que c’est une grande variété pour la vie quotidienne à l’école pour les élèves, tout en développant la créativité et le travail en groupe ainsi que notre talent culinaire. En conséquence, la relation entre les étudiants devient plus forte.

– La Fête de la France est un événement qui nous permet de mieux connaître la culture et la cuisine françaises. Les arts du spectacle étaient à un niveau élevé et les participants ont certainement fait de leur mieux – ont déclaré les étudiants.

Vidéos

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.