La France veut réaliser un nouvel essor économique en tant que « pays start-up »

Le président français Emmanuel Macron à la conférence Vivatech à Paris

Le président français veut faire de son pays un « pays start-up » et croit en l’esprit d’entreprise du pays.

Paris L’avenir de l’économie française se dessine dans un ancien hub maritime à l’est de Paris, du moins le gouvernement du président Emmanuel Macron y parie. Ce bâtiment classé en béton et en acier abrite Station F depuis 2017, qui serait le plus grand campus au monde pour les startups. Seules deux voitures sont couvertes de graffitis, les fondateurs de l’entreprise et leurs employés se servant eux-mêmes pour déjeuner au bar à salades, rappelant le passé des chemins de fer.

Des milliers de start-up se sont installées sur le site et sont accompagnées en amont dans le développement de leur business model. Macron s’est fixé l’objectif d’un « Etat start-up ». Station F est en quelque sorte le noyau du nouvel esprit d’entreprise qu’espèrent les chefs d’État.

Lisez maintenant

Accédez à cet article et à tous les autres sur

Web et dans notre application pendant 4 semaines gratuites.

Continuez

Lisez maintenant

Accédez à cet article et à tous les autres sur

Web et dans notre application pendant 4 semaines gratuites.

Continuez

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.