La France et la Norvège en finale

Donostia – Les équipes de France, qui ont battu ce vendredi le Danemark 23-22, et la Norvège, qui ont battu l’Espagne 27-21, se retrouveront demain en finale de la Coupe du monde en Espagne 2021 qui se jouera au Palacio de Deportes de Granollers (17h30).

Ainsi, la France et la Norvège se retrouveront quatre ans après la finale de la Coupe du monde en Allemagne où l’équipe de France a remporté son deuxième titre mondial après s’être imposée 23-21.

La défaite que l’équipe norvégienne, triple championne du monde, en finale du Championnat d’Europe 2020, après avoir battu la France par 22-20.

L’Espagne et le Danemark s’affronteront également demain pour la médaille de bronze, dans un match qui répétera la bataille que les deux équipes se sont livrées pour la troisième place à la Coupe du monde 2011 au Brésil et où Soldat ils sont facturés pour 24-18 (14.30 heures).

défaite de l’Espagne L’Espagne a failli égaliser bien qu’elle n’ait pas la tête du match, mais a perdu en demi-finale de la Coupe du monde (27-21) contre la Norvège qui a dominé tout le temps et a devancé le set de José Ignacio Prades ; qui a enduré la première mi-temps – le 11e nul -, mais qui est tombé en panne d’essence à la relance, où il a nettement dépassé.

L’équipe de Norvège a mieux commencé, avec un meilleur jeu choral et une plus grande solidité défensive, mais Soldat ils ont trouvé dans la formule pénétrante de nuire aux Nordiques (3-2, min. 8). Plusieurs interventions consécutives de Katrina Lunde ont permis à la Norvège de rattraper une charte de deux buts pour la première fois, contre l’Espagne avec peu d’idée en attaque (5-3, 12 minutes).

L’Espagne a passé environ huit minutes sans voir de but, obligeant José Ignacio Prades à arrêter le match (6-3, 16 minutes). L’équipe nationale a vu ses idées s’éclaircir à la longue et elle a réussi à se rapprocher à nouveau avec un 0-2 partiel (7-5, min. 20).

Les hommes de Prades ont été mis au but avec une nouvelle défense 5:1 et la Norvège a dû arrêter la rencontre (9-8, min 27). Avec deux reprises de suite, et avec le rythme fourni par Arderius, un but de Jennifer Gutiérrez de la fin, sur les cornes, a mis la table quelques minutes plus tard (11-11).

Un passage dans les vestiaires a relancé la Norvège, qui a repris le contrôle du tableau d’affichage avec un départ 4-1 (15-12, 35 minutes). Cette Soldat ils ne sont qu’à un but (15-14, 39 minutes). Cependant, la Norvège a rapidement répondu avec un but du bâton de Brattset, qui a fait voler en éclats la défense (18-15, 42 minutes).

L’Espagne a perdu le nord en attaque – vraisemblablement à cause de la pluie – et a été très sévèrement punie par la Norvège, qui a su courir et mettre le jeu sur la bonne voie à plus de dix minutes de la fin (22-16, 49 minutes).

Lezoarra Maitane Etxeberria a marqué un but et son coéquipier de Bera Bera Eli Cesáreo, deux. Laura Hernandez n’a pas joué.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.